Les revenus de l’épargne davantage taxés

Les revenus de l’épargne davantage taxés
Les revenus de l’épargne davantage taxés
Même s’ils ne sont pas concernés par la hausse de l’impôt sur le revenu de la tranche la plus élevée, les épargnants pourraient bien faire les frais d’une hausse de la fiscalité.
A lire aussi

La plupart des revenus de l’épargne sont concernés. Le prélèvement forfaitaire libératoire qui s’applique aux intérêts des livrets d’épargne, comptes à termes et coupons d’obligations passerait de 18% à 19%. Même progression de 1% de l’imposition sur les plus values mobilières qui seraient taxées dès le premier euro, le seuil de cession encore applicable en 2010 étant supprimé. Les plus values immobilières verraient quant à elles leur taux d’imposition porté de 16% à 19%.  Parallèlement, le ministre du Travail a annoncé qu’il allait proposer une augmentation de la CSG de 0,2% applicable aux revenus du patrimoine, le montant des prélèvements sociaux passant ainsi de 12,1 à 12,3%.

Françoise Aveline

VOIR AUSSI

Le livret A
L’assurance vie toujours en vogue ?
Les donations : mode d’emploi