Diagnostics immobiliers : le carnet de santé de votre logement

Diagnostics immobiliers : le carnet de santé de votre logement
Diagnostics immobiliers : le carnet de santé de votre logement

1, 2, 3, 4, 5, 6, 7 et 8 diagnostics en 2009. Les diagnostics immobiliers se multiplient comme des petits pains : « amiante », « plomb »...  Leurs résultats sont remis à l’acheteur lors de la transaction immobilière. Ils révèlent l’état de santé de votre bien immobilier. Présentation.

A lire aussi

1, 2, 3, 4, 5, 6, 7 et 8 diagnostics en 2009. Les diagnostics immobiliers se multiplient comme des petits pains : « amiante », « plomb », « loi Carrez », « performance énergétique (DPE) », « sécurité gaz », « installation «électrique » sont les diagnostics obligatoires à faire réaliser lorsque vous vendez un bien. En fonction de l’endroit où se situe votre habitation, il faut ajouter « termites et insectes xylophages » et « risques naturels et technologiques ». Tous les résultats de ces relevés doivent être consignés dans le dossier de diagnostic technique (D.D.T.) remis à l’acheteur lors de la transaction immobilière et qui le renseigne, en toute transparence, sur l’état de santé de votre bien immobilier.

COMMENT FAIRE ?


- Faites établir vos diagnostics dès la mise en vente du bien et suffisamment tôt pour traiter les gros défauts éventuels du logement.
- Avant de commander un dossier complet, vérifiez quels diagnostics sont obligatoires dans votre cas, notamment selon votre zone géographique et la date de construction de votre logement.
- Evitez les frais inutiles et ne refaites pas les diagnostics dont les dates de validité ne sont pas arrivées à échéance (amiante : illimitée / plomb : 1 an / DPE : 10 ans / gaz : 3 ans / électricité : 3 ans / loi Carrez : illimitée / termites : 6 mois).

LE SAVIEZ-VOUS ?


- Le DDT doit être réalisé par un professionnel certifié et accrédité par le Cofrac (Comité Français d´Accréditation). Cela garantit la détention d’une assurance de responsabilité civile professionnelle et la validation des compétences requises.
- Un Dossier de Diagnostic Technique incomplet ou non valable expose le vendeur à diverses sanctions : travaux de remise aux normes, diminution du prix ou annulation de la vente.
- Seul le DPE n’a qu’une valeur informative.

NOTRE ASTUCE


-Si vous avez plusieurs diagnostics à effectuer, il est intéressant de négocier, auprès d’un seul intervenant, un forfait pour un dossier complet.

ALLER PLUS LOIN : Acheter ou louer, le choix n'est pas toujours facile à faire, notamment par temps de crise, jugez-plutot ! Certains s'accordent pourtant à dire que c'est le moment d'acheter.