La liste de 59 des 76 médicaments surveillés par l'Afssaps

La liste de 59 des 76 médicaments surveillés par l'Afssaps
La liste de 59 des 76 médicaments surveillés par l'Afssaps
Samedi 15 janvier, Xavier Bertrand a révélé que 76 médicaments étaient placés sous la surveillance de l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé dans le cadre du "plan de gestion des risques". Le Parisien a rendu publique mardi soir la liste de 59 de ces médicaments, également accessible sur le site de l'Afssaps, dont certains pourraient être prochainement retirés du marché.
A lire aussi
Liste non-exhaustive des arguments contre le féminisme (et comment y répondre)
News essentielles
Liste non-exhaustive des arguments contre le féminisme...

Le Parisien a rendu publique mardi soir la liste de 59 des 76 médicaments placés sous surveillance. Preuve que le Mediator n'est pas un cas isolé, ces médicaments sont actuellement à l'étude, notamment concernant les effets indésirables dans le cadre de la procédure de «plan de gestion des risques».

Parmi eux, on retrouve le Champix, accusé par de nombreux patients de provoquer des pulsions suicidaires. On note aussi la présence du très controversé Alli, le "médicament pour maigrir sans ordonnance" qui nous vient des Etats-Unis. Mais on trouve aussi une pilule du lendemain ou des vaccins contre le cancer de l'utérus. Aujourd'hui étudiés par des laboratoires, ces médicaments devraient, selon Bruno Toussaint, responsable de la revue "Prescrire", être confiés à des experts indépendants.

La liste des 59 médicaments surveillés :

ABSTRAL (laboratoire Prostrakan).

ACLASTA 5 mg (laboratoire Novartis).

ACOMPLIA. (Sanofi-Aventis)

ALLI 60mg (GSK).

ANTASOL (laboratoire Sol France).

ARCOXIA (MSD Chibret).

BYETTA (Lilly).

CELSENTRI (Pfizer).

CERVARIX (GSK).

CHAMPIX (Pfizer).

CHLORHYDRATE DE BUPRENORPHINE (Merck).

CIMZIA (UCB Pharma)

CYMBALTA (Lilly).

EFFENTORA (Céphalon).

EFIENT 10 mg (Lilly).

ELLAONE (HRA Pharma).

ENTONOX (Linde Healthcare).

EXJADE (Novartis).

FIRMAGON (Ferring).

GALVUS (Novartis).

GARDASIL (Sanofi-Pasteur MSD).

ILARIS (Novartis).

INCRELEX (Ipsen).

INSTANYL ( Nycomed).

INTELENCE (Janssen-Cilag).

INTRINSA (Procter&Gamble Pharmaceuticals)

ISENTRESS (Merck, Sharp & Dohme LTD)

JANUVIA, 100 mg comprimé pelliculé (Merck, Sharp & Dohme LTD)

KALINOX (Air Liquide Santé France)

KUVAN (Merck Serono)

LUCENTIS (Novartis Europharm LTD)

METHADONE AP-HP gélule (Bouchara-Recordati)

MULTAQ (Sanofi-Aventis)

MYCAMINE (Astellas Pharma)

NPLATE (Amgen)

ONGLYZA (Bristol-Myers Squibb/AstraZeneca)

ORENCIA (Bristol-Myers Squibb)

OXYNOX (Air Products SAS)

PRADAXA (Boehringer-Ingelheim)

PREVENAR 13 (Pfizer)

PROCORALAN (Servier)

RELISTOR (Wyeth Pharmaceuticals France)

REVLIMID (Celgen Europe Limited)

REVOLADE (GlaxoSmithKline)

ROACTEMRA (Roche)

STELARA (Janssen-Cilag)

SYMBICORT (AstraZeneca)

THALIDOMIDE (Celgene)

THELIN (Encysive Limited)

TOCTINO (Basilea Pharma)

TRACLEER (Actelion)

TYSABRI (Biogen Idec France)

TYVERB (GSK)

VALDOXAN (Servier)

VIMPAT (UCB Pharma)

VOLIBRIS (GSK)

XARELTO (Bayer)

XYREM (UCB Pharma)

ZYPADHERA (Lilly)

Retrouvez la liste et plus de précisions sur le site de l'Afssaps

VOIR AUSSI

Médicaments dangereux : le Roaccutane surveillé à son tour par l'Afssaps !

Médiator : Xavier Bertrand veut frapper fort

Tabac : le médicament Champix sur la sellette

La liste des médicaments dangereux s’allonge

Plus d'actu sur : Médicaments sous surveillance

Médicaments dangereux : Le Di-Antalvic disparaît du marché
Médicaments dangereux : le Requip l'aurait rendu accro au sexe et au jeu...
Médicaments dangereux : la liste des 77 publiée par l’Afssaps