L'huile d'olive réduirait le risque d'attaque cérébrale

L'huile d'olive réduirait le risque d'attaque cérébrale
L'huile d'olive réduirait le risque d'attaque cérébrale
Selon une étude française publiée dans la revue Neurology, les personnes âgées de plus de 65 ans, consommant fréquemment de l'huile d'olive, ont moins de risques d'être victimes d'une attaque cérébrale que celles qui n'en consomment pas.
A lire aussi

Une étude réalisée par des chercheurs de l'Institut national de la santé et de la recherche médicale à Bordeaux, démontre que les personnes âgées de plus de 65 ans, consommant fréquemment de l'huile d'olive, ont moins de risques d'être victimes d'une attaque cérébrale, que celles qui n'en consomment pas.
Les chercheurs ont suivi pendant plus de 5 ans, 7 625 personnes âgées de 65 ans et plus, originaires de Bordeaux, Dijon et Montpellier. Lors des examens, 148 attaques cérébrales ont été recensées. Les résultats prouvent que les consommateurs « réguliers » d'huile d'olive ont 41 % de risques en moins d’être victimes d'une attaque cérébrale, que ceux qui n'en consomment jamais. « Notre étude tend à montrer qu'une nouvelle série de recommandations alimentaires devrait être publiée pour prévenir les attaques chez les personnes de 65 ans et plus. L'huile d'olive est une méthode peu coûteuse et simple pour aider à les prévenir », explique Cécilia Samieri, auteure de l’étude.
La consommation de ce produit pourrait également réduire les risques de maladies comme le diabète, l'hypertension artérielle, l'hypercholestérolémie et l'obésité.

(Source : letelegramme.com)

Charlotte Charbonnier

VOIR AUSSI

Le stress au travail fragilise aussi le cœur des femmes
Nutrition : quelle matière grasse privilégier ?
La bonne huile pour le bon plat !