Huiles essentielles : les pleins pouvoirs

Huiles essentielles : les pleins pouvoirs
Huiles essentielles : les pleins pouvoirs

Pur concentré de plantes aromatiques, les huiles essentielles représentent un monde de possibilités et de combinaisons pour soulager, aromatiser, parfumer, sublimer ou guérir. Spontanément efficaces là où le corps en a besoin, leur pouvoir est immense. Eclairage et petites recettes exclusives par Guillaume Gérault, aromatologue.

A lire aussi
7 huiles essentielles qui vont changer votre vie
News essentielles
7 huiles essentielles qui vont changer votre vie

Qu’est-ce qu’une huile essentielle ?

Les égyptiens les utilisaient à profusion jusque dans les embaumements. Leurs vertus holistiques et physiologiques recouvrent en effet les domaines de la cosmétique, la pharmacie, le bien-être et la gastronomie.
Guillaume Gérault, aromatologue, naturopathe et thérapeute psycho-corporel, auteur du Guide de l’aromathérapie (Albin Michel) définit ainsi l’huile essentielle : « C’est une substance volatile sécrétée par les plantes aromatiques, utilisable par l’homme après distillation ». Outre le pur concentré exprimé, l’extraction permet de recueillir certaines molécules de la plante solubles dans l’eau, et produire ce qu’on appelle « l’eau florale » et « l’hydrolat ». Sortes de versions light de l’huile essentielle, elles permettent un usage atténué mais néanmoins efficace sans aucune contre-indication.

La règle d’or : Beaucoup trop puissantes pour un usage pur, les huiles essentielles doivent systématiquement être diluées dans une huile végétale ou une autre substance grasse.

Comment utilise-t-on les huiles essentielles ?

L’huile végétale
L’utilisation la plus courante consiste à diluer quelques gouttes d’huile essentielle dans une huile végétale (olive, jojoba, macadamia, noisette, noyau d’abricot, amande douce,…) achetée en grande surface ou magasin bio.

Recette pour un soin du visage : Mélanger une cuillère à café d’huile de jojoba + 2 gouttes d’huile essentielle de géranium bourbon, utilisé pour ses vertus apaisantes et cicatrisantes. Pour les hommes on pourra appliquer le même dosage avec une huile essentielle de cèdre.

Le beurre
On peut facilement se fabriquer une crème personnalisée à partir d’un beurre de karité ou de coco.

Recette pour apaiser les jambes lourdes : Faire fondre 100 mL de beurre de karité au bain-marie à feu très doux pendant 7 à 10 min – 27° maximum. Une fois le beurre liquide, on peut y ajouter :
20 gouttes d’huile essentielle de cyprès
20 gouttes d’essence de pamplemousse
6 gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée

Mélanger, fermer le flacon et laisser une nuit au réfrigérateur.
Les propriétés circulatoires du cyprès complètent les vertus lipolytiques (mangeuse de graisse) du pamplemousse, et la menthe apporte un voile de fraîcheur. A utiliser en fin de journée : une demi-noisette suffit pour soulager les jambes.

Le miel
Dans une boisson chaude, on préfèrera un miel aromatisé aux huiles essentielles de la famille des agrumes (citron, bergamote, pamplemousse), aux effets détoxifiants et régulateurs pour le foie. On peut répéter l’opération pendant 21 jours tous les soirs, le temps nécessaire au foie pour se reconstituer.

Recette détox : Ajouter une goutte d’essence de citron dans une demi-cuillère à café de miel liquide.

L’Olfaction
Une huile essentielle est volatile, elle remonte dans le nez et pénètre facilement dans le sang pour agir là où le corps le réclame.

Pour apaiser un enfant avant le coucher : A partir de 2 ans, un enfant peut respirer 7 fois un bouchon d’huile essentielle de petits grains bigarade, une huile apaisante et relaxante comme un gros câlin.

On peut aussi diffuser les huiles essentielles grâce à des diffuseurs électriques, les diluer dans un bain ou une huile végétale pour le massage.

Bien choisir les huiles essentielles

Pour choisir une huile essentielle de bonne qualité, il faut vérifier que l’étiquette comporte :
- le label BIO ou Ecocert
- le nom français de l’huile essentielle
- son nom en latin
- la partie de la plante qui a été distillée

L’aromathérapie ne se substitue pas à la médecine, elle s’inscrit en complément des médicaments chimiques. Pour un usage sans risque, il est conseillé de s’adresser à un aromatologue qualifié.

Plus d'informations et offres de formations en aromathérapie sur : la péniche jaune.com

Guillaume Gérault est l’auteur de la collection Le petit livre des huiles essentielles aux éditions Albin Michel, et vient de publier les titres : Accompagner sa grossesse, Spécial bébé, Eveiller sa sensualité, et 3 semaines pour mincir.

VOIR AUSSI :

Crème solaire : faites le bon choix

Le feng-Shui

Bien choisir son lit, le début d'une bonne nuit