Artemide : le design italien fête ses 50 ans à Bordeaux

Artemide : le design italien fête ses 50 ans à Bordeaux
Artemide : le design italien fête ses 50 ans à Bordeaux
Dans cette photo : Philippe Starck
Artemide, le leader mondial des luminaires, choisit Bordeaux pour célébrer son cinquantenaire, sous la forme de « La Boîte à Lumière ». Une rétrospective qui rendra hommage à ses plus lumineuses créations, mises en scène par un jeu d’ombres portées, théâtral et musical. Pour en savoir un peu plus sur la « success story » qui accompagne Artemide, depuis les années 60, nous avons rencontré Alain Taillandier, son directeur général France.
A lire aussi

Terrafemina : A 50 ans, Artemide tient une place de leadership dans l’industrie du design italien, quels sont les ingrédients qui participent à sa pérennité ?

Alain Taillandier : Nous sommes atypiques, dans notre philosophie « Human Light », où nous nous préoccupons des besoins de l’homme à la fois sur le plan pratique et émotionnel. Notre ambition est non pas de créer des objets purement décoratifs, mais de vrais luminaires pour illuminer nos citoyens, dans son acception la plus large. Nous connaissons l’influence de l’intensité et de la couleur sur le stress et le sommeil et nous nous concentrons notamment pour la gamme « White Light » sur un travail de luminothérapie. Nous étudions le comportement humain en collaboration avec des médecins et des psychologues, nous testons des patients pour mettre au point des luminaires qui améliorent la qualité de vie au quotidien, en agissant sur le tonus et le bien-être.

TF : La griffe italienne apporte-t-elle un gage de créativité à  la marque Artemide ?

A.T. : Indéniablement ! Le design prend sa source en Italie, gage de qualité, de savoir-faire, d’opiniâtreté et de courage. Pour se reconstruire après la Deuxième Guerre, les italiens ont dû se remettre en cause, un mode de fonctionnement qui les habite et les fait avancer. Les industriels possèdent l’audace nécessaire pour investir et développer des concepts avant-gardistes, caractéristiques du pays dont je suis italien par ma mère…. Nous-mêmes, nous consacrons 4% de notre chiffre d’affaires à notre département Recherche & Développement, avec l’adagio « innovation » !

TF : Bordeaux se flatte d’accueillir Artemide pour marquer l’étape symbolique de ses 50 ans, qu’attendez-vous de l’exposition « La Boîte à Lumière » sur Conforexpo ?

A.T. : Cette rétrospective représente un moyen de démocratiser le design en France qui est à la traîne, derrière l’Italie et l’Allemagne. Nous avons eu deux têtes de pont : Philippe Starck et Ikéa, mais un travail important reste encore à faire auprès du grand public français pour lui faire comprendre le design. Il l’assimile souvent à tort à un esthétisme inutile et inabordable, alors qu’il se doit d’être fonctionnel et accessible à tous. Je me réjouis personnellement de venir à Bordeaux dont j’adore la lumière fantastique qui danse sur les bords de Gironde.

Infos pratiques
« La Boîte à Lumière »  du 5 au 14 novembre  au Parc des Expos de Bordeaux Lac -
Le site du Salon de l'habitat

Crédits photos : Artemide

VOIR AUSSI

Design à moindre coût avec Pierre Lota

Design écolo

SMARIN, le design naturel