"Du sang sur la soie" d' Anne Perry : Byzance à feu et à sang

"Du sang sur la soie" d' Anne Perry : Byzance à feu et à sang
"Du sang sur la soie" d' Anne Perry : Byzance à feu et à sang
Amateurs de fresques épiques, de pavé haletants, d’histoires d’amour sur fond de ville incendiée, de passion déchirée entre Orient et Occident, jetez-vous sans tarder sur le dernier roman d’Anne Perry.
A lire aussi

Anne Perry, la reine du roman policier victorien, sort cette fois-ci de son décor habituel pour nous faire voyager dans le temps et l’espace. En revanche, l’auteur garde sa maîtrise du roman policier, car intrigues et machinations s’entremêlent dans cette Byzance du XIIIe siècle.

L’entrée dans cet univers ne se fait pas sans un petit temps d’adaptation mais l’auteur, avec force détails et son talent de narratrice qui n’est plus à démontrer, réussit à nous plonger complètement dans cette époque dont les enjeux politiques et religieux ne nous sont pas de prime abord familiers.
« Du sang sur la soie » se lit d’une traite, sous peine de s’y perdre dans ce dédale de personnages qui se croisent sur 747 pages.
Les fans de Anne Perry, quant à eux, apprécieront de voir leur auteur se délocaliser tout en gardant la maîtrise de son sujet.
A lire sans tarder.

Pour tenter de gagner le livre, faites notre jeu "Du sang sur la soie"