L'école cherche son rythme

L'école cherche son rythme
L'école cherche son rythme
Faut-il allonger les semaines, écourter les journées et réduire les vacances d’été ? De nombreux rapports pointent du doigt le rythme épuisant l’école française actuelle. La conférence nationale sur les rythmes scolaires qui s’ouvre aujourd’hui tâchera de répondre à ces interrogations et formuler des propositions pour 2011.
A lire aussi

Après la parution de deux rapports alarmants sur l’état de l’école française, Luc Chatel, ministre de l’Education nationale, lance le 7 juin une grande conférence sur les rythmes scolaires qui devrait s’étaler sur plusieurs mois. L’objectif : consulter l’ensemble des acteurs de l’éducation nationale, les élèves et leurs parents, pour réfléchir et faire évoluer le calendrier scolaire, jugé déséquilibré.

En février, un avis de l’Agence de médecine pointait en effet les risques du fait de journées trop chargées pour la santé des élèves de primaires, collèges et lycées. La semaine de 4 jours est de nouveau mise en cause par un rapport de l’Institut Montaigne présenté au mois de mai. Ce groupe de réflexion privé déplore l’inefficacité du système français où l’année scolaire en primaire est « la plus courte d’Europe », mais la plus chargée en heures de cours.

Le débat qui s’ouvre aujourd’hui dans les académies, collèges et lycées devrait poser la question du retour à la semaine de 5 jours, et de l’amputation des vacances d’été de deux semaines. Parallèlement à cette conférence, un comité de pilotage vient d’être nommé par le ministre Luc Chatel ; il sera chargé de consulter les syndicats, les scientifiques, les autorités religieuses et les professionnels du tourisme pour formuler des propositions pour 2011.

La mise en place dans une centaine d’écoles de journées divisées en deux : cours le matin et sport l’après-midi, sera au cœur des débats. Le ministre de l’Education nationale veut en effet s’inspirer des exemples étrangers pour réformer l’école à la française.

ALLER PLUS LOIN :

Rythmes scolaires, du sport et encore du sport

La semaine de 4 jours épuise nos enfants

Mauvaise note pour l'école primaire