Orthographe : une circulaire pour améliorer le niveau des élèves

Orthographe : une circulaire pour améliorer le niveau des élèves
Orthographe : une circulaire pour améliorer le niveau des élèves
À moins d'une semaine du premier tour de l'élection présidentielle, la question de l'orthographe revient au cœur du débat. Alors que le niveau des élèves ne cesse de baisser, le ministère de l'Éducation nationale recommande « un enseignement progressif et explicite » dans une circulaire adressée à tous les professeurs d'école primaire.
A lire aussi
Le congé parental ne sera pas amélioré (et c'est en grande partie à cause de la France)
News essentielles
Le congé parental ne sera pas amélioré (et c'est en...


Afin d'améliorer le niveau d’orthographe, le ministère de l'Éducation nationale va adresser une circulaire sur l'orthographe dans les prochains jours à tous les professeurs d'école primaire de CE2, CM1 et CM2. Dans ce dépliant qui se compose de 6 pages, dont 4 pages de recommandations, le ministère préconise « un enseignement progressif et explicite » de l'orthographe.

« Diverses recherches convergent pour montrer que l’orthographe, comme la grammaire, le vocabulaire, la compréhension des textes, doit être abordée de manière explicite et progressive. Cet enseignement concerne la connaissance des formes écrites des mots et leurs règles de fonctionnement. Un enseignement explicite et progressif de l’orthographe est donc nécessaire. Il apporte une aide particulière aux élèves les plus fragiles linguistiquement en leur donnant des points de repère, gage d’une plus grande assurance et d’une meilleure efficacité d’usage de la langue ».

Il faut dire que le niveau d’orthographe des petits Français baisse. Selon une étude, réalisée par la direction statistique du ministère sur les performances des élèves de CM2 à vingt ans d'intervalle 1987-2007, le nombre d'erreurs sur une même dictée est passé en moyenne de 10,7 en 1987 à 14,7 en 2007. Le pourcentage d'élèves qui faisaient plus de quinze erreurs était de 26 % en 1987, il est aujourd'hui de 46 %.

(Source : lefigaro.fr)
Crédit photo : iStockphoto

VOIR AUSSI

Orthographe : la médiocrité n’est pas une fatalité !
Fautes d’orthographe dans les CV : les recruteurs indulgents
Évaluation en maternelle : « Ces tests sont inadaptés aux élèves »
Évaluations de CE1 : les élèves progressent en français et en maths
Le débat : Faut-il supprimer les notes à l’école ?
Éducation : nos élèves s'ennuient à l'école