Tu seras Ingénieure, ma fille : promouvoir les carrières scientifiques chez les filles

Tu seras Ingénieure, ma fille : promouvoir les carrières scientifiques chez les filles
Tu seras Ingénieure, ma fille : promouvoir les carrières scientifiques chez les filles
Faire reculer les stéréotypes, encourager les jeunes femmes à entamer des études scientifiques, c’est le pari des associations Pascaline et Elles bougent. Après le succès de la campagne «Tu seras Ingénieure, ma fille », un site Internet vient d’être lancé et des rencontres dans toute la France sont au programme.
A lire aussi

Le nombre de femmes ingénieures baisse : en 2009 elles ne représentaient que 17% de l’ensemble de la profession. Comment expliquer cette désaffection du sexe féminin pour les carrières scientifiques ? Et surtout comment leur donner envie de s’orienter vers ces filières. Les associations Pascaline et Elles bougent ont uni leurs efforts pour organiser une grande conférence nationale intitulée : « Tu seras Ingénieure, ma fille ». Une première édition s’est tenue à Paris et a remporté un franc succès auprès des étudiantes. Des prochains rendez-vous sont prévus à Lyon, Nantes et Toulouse. Et parallèlement les associations inaugurent le site tuserasingenieure.com pour permettre aux étudiantes, aux familles et acteurs de l’éducation de s’informer sur ces métiers.

Le site de « Tu seras ingénieure ma fille »

VOIR AUSSI

Le nombre de femmes ingénieures est en baisse en France
Tout savoir sur les orientations post-bac

A la rencontre d'une femme ingénieur
Rencontrez une femme ingénieur, passionnée par son métier
Quels sont les métiers qui rapportent le plus ?