Christiane Taubira : "La PMA pour les couples de lesbiennes est une demande légitime"

Christiane Taubira : "La PMA pour les couples de lesbiennes est une demande légitime"
Christiane Taubira : "La PMA pour les couples de lesbiennes est une demande légitime"
Dans cette photo : François Hollande
« La procréation médicalement assistée pour les couples de lesbiennes est une demande légitime ». C’est en ces termes que, quelques heures seulement après l’adoption du texte sur le mariage pour tous, Christiane Taubira a affirmé sa position sur cet épineux sujet. La ministre de la Justice a par ailleurs indiqué que la PMA serait traitée dans un prochain projet de loi sur la famille.
A lire aussi


Le texte sur le mariage pour tous ayant été adopté mardi en fin d'après-midi à l'Assemblée nationale, Christiane Taubira était, dans la foulée, invitée sur le plateau du 20 heures de France 2. Une intervention dont la ministre de la justice et porteuse du projet de loi a profité pour exprimer ses convictions personnelles sur la procréation médicalement assistée (PMA).

Il s'agit d'une « revendication légitime pour les couples de femmes », a-t-elle indiqué, affirmant avoir fait part de ses positions au président François Hollande « dès le mois de septembre ». Pourquoi alors avoir gardé le silence jusqu'ici ? Christiane Taubira aurait été « soucieuse de ne pas participer au brouillage du texte » en débat, consciente qu'il s'agissait d'un autre « sujet très lourd avec de lourdes conséquences. Il doit être traité en tant que tel », a-t-elle ainsi estimé. D'autant « qu'il soulève tout une série de difficultés entre les couples hétérosexuels et les couples homosexuels ». Pour la Garde des Sceaux, néanmoins, la question de la PMA n'avait pas sa place dans le débat sur le mariage homosexuel. « Ce texte sera une responsabilité de la ministre de la Famille », a-t-elle précisé.

La PMA sera traitée dans un projet de loi sur la famille

Au début du mois, alors que la question de la PMA et de la GPA s'étaient invitées dans les débats sur le mariage pour tous, provoquant une cacophonie, Alain Vidalies, ministre délégué en charge des relations avec le Parlement, l'avait confirmé : « Sur la question de la PMA, j'ai dit au nom, du Premier ministre, que le gouvernement traitera cette question dans une loi sur la famille qui viendra à la fin de l'année, après qu'on ait eu connaissance de l'avis du Conseil national d'éthique », sollicité par Matignon, avait-il alors prévenu.

Voir l'intervention de Christiane Taubira sur le plateau du 20 heures de France 2