Violence scolaire : Lancement de la première enquête nationale de victimation

Violence scolaire : Lancement de la première enquête nationale de victimation
Violence scolaire : Lancement de la première enquête nationale de victimation
Le ministre de l'Education Luc Chatel lance aujourd'hui une enquête sur le harcèlement et les violences scolaires entre élèves du second degré, suite à une lettre alarmante de plusieurs personnalités.
A lire aussi

Pour en finir avec le phénomène de souffre-douleur dans les lycées et collèges, le ministre de l'Education Luc Chatel reçoit aujourd'hui plusieurs signataires d'une lettre ouverte, dont le pédopsychiatre Marcel Rufo, le sociologue Edgar Morin, des psychologues et psychanalystes, qui avaient alerté fin janvier les ministères de l'Education, de la Santé, de la Cohésion sociale, la défenseure des enfants et la HALDE sur la douleur des victimes de brimades à répétition en milieu scolaire.
Selon ces signataires, 15% des élèves seraient concernés directement par des violences verbales ou physiques, qu'ils en soient les auteurs ou les victimes.
L'objectif de cette missive est d'alerter les pouvoirs publics et d'organiser une consultation nationale afin de trouver des solutions concrètes. Les résultats de cette consultation pourraient donner lieu à un colloque et une campagne nationale de prévention à la rentrée 2011.

Marlène Andrezo

VOIR AUSSI

Violences scolaires : les sanctions revues et corrigées
Système scolaire français : peut mieux faire
Education : Luc Chatel s'attaque à l'innumérisme