Vacances scolaires 2016-2017 : Vincent Peillon annonce une modification du calendrier

Vacances scolaires 2016-2017 : Vincent Peillon annonce une modification du calendrier
Vacances scolaires 2016-2017 : Vincent Peillon annonce une modification du calendrier
Le ministre de l'Éducation a donc entendu les plaintes des professionnels du tourisme de montagne. Comme ces derniers le réclamaient depuis plusieurs semaines, le calendrier des vacances scolaires 2016-2017 sera finalement modifié. Vincent Peillon en a fait lui-même l'annonce mercredi, à l'Assemblée nationale.
A lire aussi
Vacances scolaires : des congés trop longs pour Vincent Peillon
vacances
Vacances scolaires : des congés trop longs pour Vincent...


Vincent Peillon
a finalement cédé à la pression des professionnels des sports d'hiver. En effet, le ministère de l'Éducation a annoncé mercredi à l'Assemblée nationale que le calendrier des vacances scolaires 2016-2017 serait modifié. Interrogé par Sophie Dion, députée UMP de Haute-Savoie, le ministre a indiqué qu'il « modifierai les deux semaines de Noël, en particulier du calendrier 2016-2017, et aussi ce calendrier qui prévoyait d'aller jusqu'à la mi-mai (pour les vacances de printemps) », précisant qu'il se tenait « disponible pour envisager une réforme plus profonde du temps scolaire à partir de 2015 sur l'année ».

« Un calendrier moins équilibré mais qui prend mieux en compte les intérêts économiques »

Les professionnels du tourisme de montagne demandaient depuis plusieurs semaines déjà au gouvernement de modifier ses propositions de calendrier scolaire pour les périodes 2014-2015 et 2016-2017. À l'AFP, l'organisation des Domaines skiables de France (DSF) s'était notamment plainte des vacances de printemps, de plus en plus tardives. « Depuis la saison 2010-2011, les élèves travaillent plus longtemps entre Noël et les vacances d'hiver, ce qui décale les vacances de printemps, désormais placées de mi-avril à mi-mai, soit en dehors de la saison touristique », avaient déploré les quelques 230 membres de cette association. Résultat : une chute de la fréquentation des stations de montagne de 70% en trois ans et un manque à gagner estimé entre 80 millions et 100 millions d'euros de recettes fiscales pour l'État.

>> Nos enfants ont-ils trop de vacances scolaire ? Venez participer au débat <<

Mais si ces critiques semblent avoir été entendues, la décision de Vincent Peillon ne satisfait pas unanimement les acteurs de l'éducation. Secrétaire nationale du SE-Unsa, le deuxième syndicat de l'éducation, Claire Klepper a ainsi dit regretter « ce retour à un calendrier moins équilibré mais qui prend mieux en compte les intérêts économiques ». Quoi qu'il en soit, conformément à la récente annonce du ministre de l'Éducation, les vacances de Noël 2016 débuteront le 17 décembre, un samedi et non un mercredi comme initialement prévu, jour qui était susceptible de gêner les départs. Quant à celles de printemps, elles courront du 22 avril au 9 mai 2017 (zone A), du 15 avril au 2 mai 2017 (zone B) et du 8 au 24 avril 2017 (zone C). Ce nouveau calendrier sera présenté ce jeudi devant le Conseil supérieur de l'Éducation.

>> Comprendre la réforme des rythmes scolaires en 3 questions <<