Crèches en colère !

Crèches en colère !
Crèches en colère !
Libérer des places en crèche grâce à des règles plus flexibles : le décret de Nadine Morano veut rendre service aux parents, mais il met les professionnels de la petite enfance en rogne. Le collectif « Pas de bébé à la consigne ! » appelle à la grève aujourd’hui pour demander le retrait du décret.
A lire aussi

Le décret qui devrait être prochainement publié par la Secrétaire d’Etat à la famille Nadine Morano fait débat chez les professionnels de la petite enfance. Ceux-ci craignent que l’assouplissement des règles d’accueil des enfants ne se fasse au détriment de la qualité des soins apportés.

Le texte envisagé permettrait notamment d’ouvrir des places aux enfants sur liste d’attente lorsque la crèche n’est pas au complet -comme c’est souvent le cas les mercredis ou vendredis-, et d’augmenter la capacité d’accueil en recrutant du personnel moins diplômé –CAP petite enfance contre auxiliaire de puériculture ou éducateur.

Face au collectif « Pas de bébé à la consigne ! » qui appelle aujourd’hui à faire grève, Nadine Morano tient bon. La Secrétaire d'Etat à la famille met en avant l’urgence pour les parents qui travaillent de créer des places en crèches, même ponctuellement, alors que le taux moyen d’occupation de ces établissements n’est que de 67%.


VOIR AUSSI :

Assitante maternelle : plus qu'un travail , une vocation !
La crèche , combien ça coute ?