Cette semaine : le principe de précaution

Cette semaine : le principe de précaution
Cette semaine : le principe de précaution
Vice-présidente de l’association Force Femmes, présidente du Conseil de Surveillance des boulangeries Paul, Françoise Holder nous livre chaque semaine son regard avisé sur l’actualité. Son édito concerne cette fois le fameux principe de précaution qui a paralysé le trafic aérien, suite à l’éruption d’un volcan en Islande.
A lire aussi

Alors c’est donc vrai : le principe de précaution est inscrit dans la constitution. Faut-il en déduire que nous sommes, nous les citoyens, tellement immatures et incapables de prendre soin de nous ? Qu’il faille décider et légiférer à notre place pour tout ce qui concerne notre vie quotidienne (boire, fumer, manger, conduire, même aimer parfois…) ?

Et puis tout à coup, le ciel nous tombe sur la tête. Nous sommes complètement perdues, abandonnées, hors de toute règlementation, de toute directive, réellement « hors la loi ». L’onde de choc est totale. Notre monde est grippé par quelques nuages au-dessus de nos têtes.

Alors peut-être, peut-il venir sur nos têtes une onde de raison, d’humanité, de bon sens tout simplement. Et nous les femmes, c’est justement notre domaine. Gérer au jour le jour des imprévus, des situations parfois rocambolesques (un enfant qui pleure au téléphone alors que l’on est dans un rendez-vous professionnel très important, une nounou absente alors que justement ce jour -là, on devait être en déplacement…)

Et finalement, on se débrouille. On finit toujours par trouver la bonne solution. Et aujourd’hui, nous sommes dans une situation totalement inédite. Peut-on alors faire juste preuve d’humanité simplement ? S’entraider un peu les uns les autres sans autre réglementation ?

Je ne sais plus qui a dit « un volcan en éruption cache souvent la vengeance des Dieux… ».
Faisons fi de tous les oracles, et prouvons que quand nous sommes dans une situation « hors normes», nous savons nous conduire en adultes civilisés et responsables. Bref, soyons tous des Femmes !

VOIR AUSSI :

L'édito de la semaine du 16 avril : la réforme des retraites