Facebook interdit aux recruteurs allemands

Facebook interdit aux recruteurs allemands
Facebook interdit aux recruteurs allemands
L’Allemagne est le premier pays à avoir voté une loi interdisant aux recruteurs de consulter les profils Facebook de candidats à l’embauche.
A lire aussi
Ce bar anglais interdit les chanteuses
News essentielles
Ce bar anglais interdit les chanteuses

Car l’on y trouve des informations personnelles qui ne figurent pas sur les CV, près de 45% des recruteurs recherchent le profil Facebook de leurs futurs employés. Et près d'un tiers d'entre eux affirment même avoir déjà écarté des candidatures après avoir y trouvé des propos ou des photos indécents, selon ce même sondage Harris Interactive.

Pour éviter ce genre de dérives, le gouvernement allemand vient d’adopter une proposition de loi visant à interdire aux recruteurs d’utiliser des informations privées, glanées sur les réseaux sociaux, dans le processus de recrutement.

Les employeurs ne pourront consulter que les réseaux sociaux spécifiquement dédiés à la recherche d’emploi, tels LinkedIn ou Viadeo. En revanche, le projet n’interdirait pas à une entreprise de « googliser » le nom d’un futur employé.

POUR ALLER PLUS LOIN :

Quand les recruteurs scrutent la toile

Facebook : naissance d'une dissidence

Les nouvelles technologies au bureau

Plus d'actu sur : Recrutement

Recrutement : quoi de neuf pour la rentrée ?
Six erreurs à éviter sur son CV !
Neuf pièges à éviter pendant l'entretien
Dans l'actu