Puberté : pourquoi les garçons aussi sont de plus en plus précoces ?

Puberté : pourquoi les garçons aussi sont de plus en plus précoces ?
Puberté : pourquoi les garçons aussi sont de plus en plus précoces ?
L'American Academy of Pediatrics constate dans une étude parue le 20 octobre que les jeunes garçons entrent dans l'âge adulte plus tôt qu'avant. Comme chez les filles, l'âge de la puberté a avancé de 6 mois à 2 ans par rapport aux enquêtes précédentes. Un phénomène souvent négligé par les spécialistes.
A lire aussi
Valérie Petit : "Pourquoi j'ai déposé l'amendement 'parent 1-parent 2'"
News essentielles
Valérie Petit : "Pourquoi j'ai déposé l'amendement...


On parle beaucoup de la puberté des petites filles et de leur hypersexualisation de plus en plus jeune, mais des scientifiques de l’American Academy of Pediatrics (AAP) viennent de démontrer que les garçons aussi ont une puberté plus précoce, de l’ordre de 6 mois à 2 ans plus tôt que lors des précédentes études sur la question. Les résultats se fondent sur les données de 4 131 garçons américains fournies par 212 spécialistes.

Les garçons afro-américains sont de loin les plus précoces, avec plus d’un an d’avance sur les hispaniques et les Blancs non-hispaniques. Ces résultats, obtenus grâce au réseau de recherche américain PROS, étaient attendus, selon l’auteur principal de l’étude, le Dr. Marcia E. Herman-Giddens, pédiatre à l’université Chapel Hill de Caroline du Nord : « Ces données contemporaines sur l'âge de la puberté chez les garçons étaient nécessaires non seulement pour les pédiatres, les experts en santé publique, mais aussi pour les parents. »

Pourquoi cette évolution ?

L’étude ne révèle pas précisément pourquoi la puberté a avancé chez les garçons. Elle évoque des changements d’habitudes alimentaires, une activité physique plus réduite ou des facteurs environnementaux non précisés. Pourtant, chez les filles, les causes sont connues : la prise de poids est liée à la production d’œstrogène, l’hormone sexuelle de la femme. Chez les garçons, des études devraient être lancées pour découvrir les causes de cette précocité.

Crédit photo : Stockbyte

VOIR AUSSI

Adolescentes précoces : les lolitas du CM2
Ados : le maquillage est-il de leur âge ?