Sexualité : première fois réussie, bonheur au lit garanti pour 5 ans minimum

Sexualité : première fois réussie, bonheur au lit garanti pour 5 ans minimum
Sexualité : première fois réussie, bonheur au lit garanti pour 5 ans minimum
La qualité du premier rapport définit celle du reste de vie sexuelle. C'est en tout cas ce que démontrerait une étude menée par des Universités du Tennessee et du Mississippi.
A lire aussi
Sexualité : la vie des 15-24 ans en 5 chiffres
adolescent
Sexualité : la vie des 15-24 ans en 5 chiffres


D’après l’étude « Gone But Not Forgotten », menée par des chercheurs des Universités du Tennessee et du Mississippi, la première fois influencerait la qualité de nos rapports sexuels futurs. Une première expérience réussie garantirait ainsi une vie sexuelle épanouie. Pour aboutir à ce résultat, les chercheurs ont basé leur enquête sur un panel de 331 étudiants de premier cycle universitaire, des hommes et des femmes, âgés entre 18 et 22 ans. Ils les ont interrogés sur leur première expérience et sur celles qui ont suivi, en les classant selon des émotions comme l’anxiété, la satisfaction ou le regret sur une période de deux semaines. Les personnes dont les rapports ont été forcés n’ont pas été comprises dans cette étude.

Ainsi, il a été démontré que « les personnes satisfaites émotionnellement et physiquement au cours de leur première expérience jugeaient leur vie sexuelle plus épanouissante » et que « celles qui ont ressenti un niveau élevé d'anxiété et de négativité au cours de leur première fois ont constaté avoir une vie sexuelle générale moins active », rapporte le site Science Daily. Matthew Shaffer, professeur de psychologie ayant participé à cette enquête, considère que « l'expérience de la perte de sa virginité peut servir de modèle pour les années à venir ». « Les résultats suggèrent que la première expérience sexuelle d’une personne n’est pas seulement une étape importante dans son développement. En fait, on peut constater que ça influe sur leur bien-être sexuel des années après » ajoute-t-il.

À noter que les participants de l’étude étaient relativement jeunes. Si l'on s'en tient à l'âge moyen de la première relation sexuelle - aux États-Unis, il est de 16,9 ans pour un garçon et de 17,4 ans pour une fille - la première fois des jeunes gens sondés ne remontait pas à loin, entre 1 et 5 ans en moyenne. L'étude induirait donc, plus modestement, qu’une première expérience réussie peut entraîner une vie sexuelle épanouissante dans les 5 années qui suivent.

Alice Bidet

À propos
Forgotten
Dans l'actu
ABC