3 conseils pour mieux accepter les critiques au boulot

3 conseils pour mieux accepter les critiques au boulot
3 conseils pour mieux accepter les critiques au boulot
Difficile d'accepter les retours critiques sur notre travail. Pourtant lorsqu'elles sont formulées avec tact, les critiques peuvent s'avérer motivantes et constructives. 3 conseils pour mieux les accepter.
A lire aussi
3 conseils pour apprendre à critiquer le travail des autres
Mag
3 conseils pour apprendre à critiquer le travail des autres

Autant il peut être particulièrement frustrant de n'avoir aucun compliment ni retour positif sur son travail, autant cela peut-être tout aussi démoralisant et déstabilisant de voir son travail être critiqué par ses collaborateurs.

Parce qu'elles contiennent toujours un fond de vérité – à l'inverse des reproches – les critiques font souvent mal à celle ou celui qui en fait les frais, qu'il s'attende ou pas à les recevoir. Mal formulées, parfois abusives, les critiques peuvent s'avérer destructrices pour celle ou celui qui les reçoit, notamment lorsqu'il les prend personnellement ou a l'impression que c'est son investissement tout entier dans son travail qui est remis en cause.

Et rares sont les personnes qui acceptent avec philosophie la critique. Cette dernière pourtant est loin d'être inutile car elle permet d'améliorer son travail et de progresser. D'ailleurs, accepter les critiques, les intégrer pour mieux faire sans nourrir de ressentiment silencieux est une véritable qualité dans le monde du travail, de plus en plus recherchées par les employeurs.

Mettez de côté votre colère ou votre tristesse

Découvrir que son travail n'est pas apprécié peut faire très mal à notre ego. "Certaines personnes reçoivent les commentaires comme une pure critique et ne peuvent pas les entendre. D'autres les considèrent comme spirituellement écrasantes :elles sont une confirmation de leur inutilité. D'autres encore veulent seulement entendre des éloges, mais rien qui pourrait suggérer une imperfection", note dans son article "Giving and Receiving Feedback" l'expert en études comportementales Philip Rich.

Lorsque l'on est critiqué, il peut être tentant de paniquer et de se laisser submerger par ses émotions négatives. Deux choix s'offrent alors à nous : s'effondrer et perdre ses moyens ou bien être sur la défensive et passer pour quelqu'un de mauvaise foi. Ces deux attitudes sont aussi néfastes l'une que l'autre car elles sont considérées comme un défaut de caractère. Si votre patron critique votre travail et que vous campez sur vos positions, il se dira très certainement que vous êtes incapable de vous remettre en question.

Plutôt que de vous laisser enfermée par vos émotions négatives, essayez plutôt d'accepter la critique comme une manière de vous améliorer, d'être meilleure dans votre job et de grandir. Même une critique en apparence un peu bateau peut s'avérer utile pour démontrer votre professionnalisme. En restant cool face à la critique, vous montrerez à votre boss vos compétences d'écoute et de travail sur soi.

Lorsqu'on critique votre travail, soyez attentive aux points à retravailler que l'on vous pointe et surtout, restez ouverte d'esprit. Poser des questions ouvertes du type "Merci de m'avoir informé qu'il y avait un problème. Pourriez-vous me donner un exemple de la façon dont je pourrais m'améliorer à l'avenir ?" est aussi une excellente idée.

Mettez-vous dans la peau de votre boss

À moins que vous ne soyez sous les ordres d'un sadique qui rêve de vous voir faire un burn-out, les critiques que formule votre patron à votre encontre ont pour but de vous faire progresser. Aussi, ne soyez pas dupe : il y a de fortes probabilités qu'il jugera la façon dont vous encaisserez ses commentaires. Il est donc essentiel de bien comprendre ce qu'il dit et ainsi de bien lui répondre.

Encore une fois, réfléchissez-bien avant de vous défendre face à ses remontrances. Avant d'attaquer et de passer pour une pinailleuse, commencez par le remercier de son retour sur votre travail. "Exprimer une appréciation ne veut pas dire que vous acceptez l'évaluation, mais cela montre que vous reconnaissez l'effort que votre collègue a pris pour vous évaluer et partager ses impressions", explique l'experte en développement de carrière Nicole Lindsay pour le site The Muse. Ensuite, demandez des exemples précis pour apprendre à résoudre le problème et mieux faire à l'avenir.

Si les critiques concernent un problème de performance sur votre travail, n'hésitez pas à demander une réunion de suivi pour discuter des solutions que vous pouvez apporter et rebondir sur les critiques que vous avez reçues. Votre patron verra ainsi que vous contribuez activement à vous améliorer et que vous êtes proactif pour résoudre les problèmes auxquels vous faites face.

Et si les critiques de votre patron sont non-fondées ? Dites-lui que vous n'avez pas bien compris le fondement de ses critiques. Surtout, restez calme et fournissez-lui des preuves de votre bonne foi. L'essentiel est de rester professionnelle et cordiale.

Travaillez sur vos faiblesses

Maintenant que vous avez compris et intégré les critiques sur votre travail, voici venu le moment d'oeuvrer au changement. Créez un plan d'action qui vous permettra de corriger vos erreurs et tenez-y-vous-en scrupuleusement.

Vos futurs succès peuvent se tenir à un simple post-il collé au coin de votre écran ou sur un dossier pour vous rappeler de toujours vérifier vos calculs avant de soumettre un rapport. Ou bien il s'agit d'une nouvelle procédure à mettre en place pour améliorer le flux de travail. Peut-être avez-vous juste besoin d'arrêter de procrastiner pour enfin finir à temps votre travail.
Notez-bien l'ensemble des changements que vous apportez dans votre manière de travailler afin que votre boss puisse mesurer votre réussite. Garder un journal détaillé de vos réalisations vous permettra aussi d'appuyer vos résultats, particulièrement si ces derniers ne sont pas à la hauteur de ceux escomptés par la direction.