3 minutes pour doper sa confiance en soi au travail

3 minutes pour doper sa confiance en soi au travail
3 minutes pour doper sa confiance en soi au travail
Vous entrez en réunion et vous paniquez à l'idée de paraître peu sûre de vous ? Prenez 3 minutes pour vous préparer et vous serez étonnée du résultat.
A lire aussi
Smart cities : "La e-mobilité, c’est un travail à moins de 20 minutes de son domicile"
numérique
Smart cities : "La e-mobilité, c’est un travail à moins...

Comment les autres font-ils pour savoir que vous n'avez pas confiance en vous ? C'est très simple, votre corps l'exprime. Voici les 3 éléments observables qui vous trahissent :


1. Votre tendance à prendre aussi peu de place que possible : les bras près du corps, le dos légèrement voûté, les jambes serrées, ...


2. Votre tension : vous ne souriez pas ou vous souriez trop, vous ne respirez pas normalement, vous êtes toute pâle ou toute rouge.


3. Votre côté absent : obsédée par l'image que vous envoyez, vous ne pensez qu'à ça et vous ne voyez pas réellement les autres.


En attendant d'avoir longuement travaillé sur vous-même et d'avoir reconstruit votre confiance en vous, vous pouvez obtenir des résultats très appréciables en vous servant de votre corps.


Habituellement, vos pensées influencent votre corps : moins vous vous sentez à l'aise, plus votre corps prend des postures de soumission.


Mais savez-vous que ça marche dans l'autre sens ? Votre corps influence en effet vos pensées : plus votre corps adopte des postures de dominante, plus vous vous sentez à l'aise.


Vous n'avez besoin que de 3 minutes pour doper votre confiance en vous rien qu'avec votre corps. Voici la méthode :


Préparation

Commencez par vous créer un ancrage de confiance. Un ancrage de confiance est le souvenir d'un moment où vous avez brillé. Ça peut être un exploit personnel ou professionnel, peu importe, du moment que vous vous êtes senti fière de vous. Associez ce souvenir à un geste, comme de vous pincer l'intérieur du coude ou de vous masser le lobe de l'oreille. Entraînez-vous à faire jaillir le souvenir chaque fois que vous faites le geste et ancrez en vous la sensation de bien-être associée au souvenir. Si vous avez bien choisi le souvenir, vous allez pouvoir sentir en vous ce bien-être à volonté comme Proust était capable de sentir l'odeur et le goût de ses chères madeleines rien qu'en y pensant.


Action

1. 1ère minute : faites diminuer votre stress par la respiration abdominale.


Inspirez et expirez lentement en gonflant le ventre et pas la poitrine.


2. 2ème minute : stimulez votre point d'ancrage, convoquez votre souvenir et tout en continuant à respirer profondément, laissez monter en vous la sensation de plaisir associée à ce moment de gloire. Souriez, détendez vos muscles, savourez.


3. 3ème minute : levez-vous, écartez les jambes, grandissez-vous et tendez les bras en V au-dessus de vous. Si vous ne pouvez pas vous isoler, expliquez que vous avez des problèmes de dos. Répétez-vous un mantra du type "je suis importante, je suis compétente, je suis digne d'être aimée" ou toute autre phrase qui reflète l'opinion que vous aviez de vous le jour de votre réussite.


Puis baissez les bras (c'est plus discret), prenez une grande inspiration et entrez en salle de réunion encore toute gonflée de ces 3 minutes de mise en condition.


En adoptant pendant 3 minutes une posture de dominante et de gagnante, votre corps sécrète des hormones qui dopent votre confiance en vous, améliorant significativement vos chances d'apparaître plus affirmée.