Ces glaces très spéciales vont vous faire réfléchir à la pollution de l'eau

Ces glaces très spéciales vont vous faire réfléchir à la pollution de l'eau
Ces glaces très spéciales vont vous faire réfléchir à la pollution de l'eau
À Taïwan, un groupe d'étudiants en arts a élaboré des sorbets avec les eaux usées de la ville. L'objectif ? Alarmer sur la population urbaine et sensibiliser à la préservation de l'environnement.
A lire aussi
Emma : "Je dessine pour faire changer les choses"
News essentielles
Emma : "Je dessine pour faire changer les choses"

À première vue, on pourrait prendre ces glaces pour des créations gastronomiques, un peu comme le sont les sorbets avec des vrais morceaux de fruits qui trustent Instagram dès l'arrivée des beaux jours. Mais à y regarder de plus près, on comprend vite que ces glaces ne sont pas vraiment comestibles. Et pour cause : elles sont réalisées avec des échantillons des eaux usées de Taïwan.

Les glaces aux eaux usées de Taïwan
Les glaces aux eaux usées de Taïwan

Évidemment, elles ne sont pas commercialisées dans les supermarchés. Elles sont le fruit d'un groupe d'étudiants de l'Université des Arts de Taïwan. Pour sensibiliser la population taïwanaise à la préservation de l'environnement et lui faire prendre conscience de l'importance de disposer de ressources en eau potable, Hung I-chen, Guo Yi-hui et Cheng Yu-ti ont décidé de leur montrer la réalité des eaux usées de l'île.

La série de glaces s'intitule "Polluted Water Popsicles"
La série de glaces s'intitule "Polluted Water Popsicles"

Intitulé "Pollution Water Popsicles", leur projet leur a pris du temps. En effet, les trois étudiants ont dû récolter les eaux usées de 100 endroits différents. Pour plus d'authenticité, ils ont laissé tous les impuretés présentes dans l'eau, ainsi que les emballages, les bouchons ou les morceaux de plastiques. Ces déchets plastiques constituent 90% des résidus retrouvés dans les échantillons prélevés.

Les trois étudiants veulent sensibliser au problème de pollution des eaux à Taïwan
Les trois étudiants veulent sensibliser au problème de pollution des eaux à Taïwan

Réalisées dans une résine de polyester, ces glaces sont bluffantes par leur réalisme et effrayantes par la réalité qu'elles mettent en lumière. Les étudiants ont même poussé leur projet jusqu'à réaliser des emballages sur lequel est indiqué le "goût" de la glace, inspiré de l'endroit où l'eau sale a été récoltée.

La vidéo de présentation du projet du "Polluted Water Popsicles"

Au total, cent sorbets ont été réalisés. Ils sont actuellement exposés dans une galerie d'art à Taipei.