FIFA 16 : l'arrivée des femmes entraîne une avalanche de réactions sexistes

Une image du futur jeu FIFA 16 avec une joueuse féminine
Une image du futur jeu FIFA 16 avec une joueuse féminine
L'annonce de l'introduction d'équipes féminines dans FIFA16 a suscité de nombreuses réactions sexistes sur les réseau sociaux. Voilà qui ne risque pas de redorer le blason des amateurs de jeux vidéo, dont le machisme est régulièrement pointé du doigt.
A lire aussi
Harriet Tubman : la nouvelle figure des billets de 20 dollars suscite des réactions sexistes
News essentielles
Harriet Tubman : la nouvelle figure des billets de 20...

A une semaine du coup d'envoi de la Coupe du monde de football féminin, l'éditeur de jeux vidéo américain Electronic Arts a annoncé l'arrivée d'équipes de femmes dans FIFA 16.

L'éditeur accède ainsi aux souhaits de nombreuses gameuses, qui réclamaient depuis longtemps de pouvoir avoir le choix entre des joueurs ou des joueuses. Une pétition avait même été lancée en 2013 sur le site Change.org afin d'inciter Electronic Arts à introduire des personnages féminins dans FIFA à l'initiative de l'Américaine Fernanda Schabarum.

Le football féminin de plus en plus médiatisé

En féminisant son jeu-phare, l'éditeur américain s'inscrit dans une évolution du football féminin, de plus en plus médiatisé, comme en témoigne l'intérêt suscité par la Coupe du monde qui débute le 6 juin prochain, qui aura d'ailleurs pour la première fois son album Panini dédié.

Pourtant si certains ont salué cette étape décisive en termes de représentation des femmes dans les jeux vidéo, de nombreux fans de ce jeu mondialement connu ont réagi de manière sexiste à cette nouveauté.

Pole dance et ménage : les poncifs machos sont de retour

Cette annonce a ainsi été accueillie par une pluie de commentaires d'un goût douteux sur le jeu à venir sur les réseaux sociaux. Voici ci-dessous un petit échantillon de ces réactions dont l'outrance pourrait presque faire penser que leurs auteurs ont cherché à faire du "trolling" pur et simple :

Heureusement, au milieu de cette avalanche de réactions misogynes, certains ont accueilli cette nouvelle avec enthousiasme, n'hésitant pas à tacler les machos de service.