Faut-il bannir le legging ?

Femme portant un legging
Femme portant un legging
Dans une tribune publiée dans le New York Times, un journaliste vilipende le fameux legging, soupçonnant même les femmes de ne le porter que pour être "sexy". Un article qui n'a pas plu à tout le monde.
A lire aussi
Harcèlement sexuel au travail : quelles preuves faut-il apporter ?
News essentielles
Harcèlement sexuel au travail : quelles preuves faut-il...

Le collant de la discorde. Une fois de plus, le legging fait parler de lui. Dans un article publié ce samedi 17 février, un journaliste du New York Times critique à la fois le vêtement et son utilisation chez les femmes. D'après lui, ces dernières ne le porteraient que pour être "sexy".

Le papier, signé sous le pseudonyme de Honor Jones, s'intitule : "Pourquoi les leggings de sport sont mauvais pour les femmes". Son auteur ne comprend pas l'engouement pour ce bas qu'il juge bien trop moulant pour suivre un cours de yoga. Pourquoi ne portent-elles pas ce bon vieux jogging ample que tout le monde utilisait il y a quelques années ?

L'auteur s'interroge: "Sérieusement, vous ne pouvez pas aller dans une pièce avec 15 partenaires de sport se contorsionnant dans des positions ridicules à 7 heures du matin, sans enfiler un pantalon serré ?" Il évoque un besoin d'être séduisant dans la rue, au travail...et maintenant au sport. "On ne porte pas ces vêtements parce qu'ils sont plus cool ou plus confortables", écrit-il.

Vraiment ? Les premières intéressées ne sont pas du même avis. Depuis la publication de l'article, de nombreuses personnes, hommes et femmes, ont faire savoir leur désaccord sur les réseaux sociaux.

"Vous avez bien conscience que les leggings sont confortables, n'est-ce pas ? C'est toute l'idée, sexy ou non."

"C'est juste complètement faux. Les pantalons de sport sont connus pour tenir chaud. Avez-vous déjà essayé la pose de l'inversion avec l'un d'eux? La tenue de sport est ce qui vous fait vous sentir à l'aise et sûr de vous pour parvenir au meilleur de vous. Les hommes portent des vêtements moulants pour faire du yoga et souvent sans chemises. On est concentré sur notre propre entraînement."

D'autres, en profitent pour se moquer de l'article. Les internautes répondent avec humour à l'auteur.

"Je porterai un legging jusqu'à ma mort. Et je m'en moque si les gens peuvent dénombrer chacune de mes marques liées à ma cellulite."

"Cher New York Times, je vais poster quotidiennement une photo de mon fessier en legging rien que pour toi pendant quelques temps. [...]"

Ce n'est pas la première fois que le legging fait l'objet d'une controverse. Au mois de mars 2017, trois femmes avaient été refoulées à la porte d'embarquement de l'aéroport de Denver, aux États-Unis, parce qu'elles s'apprêtaient à monter à bord avec le fameux collant de sport. La compagnie de vol United Airlines leur avait demandé d'aller se changer si elles voulaient entrer dans l'avion.

Quoi qu'il arrive, l'intérêt pour le vêtement qu'on adore détester ne désemplit pas. Certaines marques de prêt-à-porter ont même lancé leur propre collection d'habits de sport, incluant des leggings. C'est le cas du site de vente en ligne Asos. La marque a lancé sa première ligne de sport début février 2018. Baptisée Asos 4505, elle compte une centaine de produits, pour hommes et femmes, "qui flirtent entre sport et lifestyle", comme l'explique Grazia.

Mais est-il finalement le plus adapté pour un cours de yoga ? Il semblerait que oui. Contactée par Le HuffPost, Véronique Deschamps, membre de l'équipe pédagogique de l'Institut Eva Ruchpaul, à Paris, et spécialiste du Hatha-Yoga explique que c'est certainement le vêtement le plus propice à la discipline. Pourquoi? "Parce qu'il faut un vêtement qui couvre bien les articulations, renseigne la professionnelle. Le legging épouse les formes du corps et permet beaucoup plus de fluidité qu'un jogging."

C'est aussi le plus confortable. Comme le rappelle la professionnelle, il faut se sentir bien dans ses mouvements, dans ce que l'on fait. Il vaut mieux éviter toute ceinture, ou tout vêtement qui pourrait empêcher la circulation normale du sang. Il ne faut pas être serré.

Lire la suite sur le HuffPost