Sex-toys, imprimante 3D... Quand la techno décuple le plaisir des femmes

Sexe : la technologie au service du plaisir des femmes
Sexe : la technologie au service du plaisir des femmes
Bien que la sexualité tienne avant tout à une disposition de l'esprit, la technologie la nourrit régulièrement d'améliorations significatives. S'agissant les femmes, depuis l'invention du vibromasseur il y a plus d'un siècle, les progrès ne cessent de porter leurs extases au plus haut.
A lire aussi
Fatimata M'Baye, l'avocate mauritanienne qui se bat pour faire entendre les femmes d'Afrique
News essentielles
Fatimata M'Baye, l'avocate mauritanienne qui se bat pour...

Une des dernières inventions en date est le "Wake-Up Vibe", un réveil-vibromasseur pour sortir des limbes de la nuit en toute sensualité et délicatesse, avec un orgasme pour premier objectif de la journée. Pour cela, il faut le programmer avant de s'endormir et le glisser dans sa culotte. A l'heure dite, il vibre (six vibrations différentes et la possibilité de l'utiliser en mode manuel) et la journée démarre en beauté, avec ou sans partenaire. S'il a pour inconvénient principal d'obliger à dormir avec une culotte (ce qui n'est guère recommandé pour une bonne libido), il parait plus séduisant que le traditionnel radio-réveil interrompant brutalement le sommeil.

Si l'objet apparaîtra pour certains aussi gadget que la culotte qui vibre lorsque le partenaire joue avec la télécommande, le même ne devrait être dit de l'impression 3-D, qui semble être le nouvel Eldorado de la volupté technologique. Adieu les sex-shops dans lequel personne ne souhaite être vu, adieu les commandes sur Internet remises par le facteur : des fabricants proposent dès à présent des imprimantes qui permettent de réduire étapes, intermédiaires et prix entre les sex-toys et leurs acquéreurs. Ces derniers peuvent dès à présent acheter un fichier digital et imprimer à domicile l'objet de leur convoitise. Ainsi ils sont en mesure d'ajouter leurs touches personnelles : couleurs et matières de leur choix, programmation de vitesses idéales, etc. On peut rêver d'un monde prochain où la femme pourra se masturber avec un moulage exact du pénis de son amant ou celui de ses rêves les plus fous, le sur-mesure sera un luxe à la portée de toutes.

Les problèmes rencontrés pour l'instant seront rapidement contournés. Les impressions sont en plastique (un matériau peu recommandé pour les parties génitales), et la technique des couches successives est encore poreuse, mais il suffit de poncer puis de recouvrir de silicone pour obtenir un sex-toy parfait. La technologie avançant de plus en plus vite, l'impression directe de silicone ne saurait être bien loin.

Il est à peu près certain que ces nouvelles possibilités seront le puissant moteur de la démocratisation des impressions en 3-D. Depuis aussi longtemps qu'elle existe, l'industrie pornographique propulse la vulgarisation de nombreuses inventions technologiques, comme l'appareil photo, la VHS, le DVD ou les solutions de paiements en ligne : tout permet de satisfaire l'excitation sexuelle à l'abri des regards. Avec une nouveauté de taille cette fois-ci, les femmes ne seront plus objet mais sujet, et pourront laisser libre cours à leurs fantasmes, à leurs désirs ...

La prochaine étape de cette cyber-sexualité, où hommes et femmes laissent libre cours à leur concupiscence, sera la bio-impression : à partir de cellules souches on pourra imprimer du vivant (chair, organes ...). Mais nous sommes encore à quelques décennies de pouvoir le faire.

En attendant, la robotique va permettre aux humains de satisfaire tous leurs rapports sexuels sans honte, sans retenue, pour le meilleur et pour le pire.

Mais pour assouvir une soif d'inconnu, le besoin de challenge, d'inattendu, de surprises, de résistances excitantes, pour se laisser emporter par une valse de phéromones émanant d'un individu qui est tout le contraire de ce qui était attendu, pour avoir le coeur qui bat trop vite, pour laisser s'épanouir la gourmandise et l'excitation, il faudra encore longtemps compter sur la puissance fascinante des rapports humains. Car même si les orgasmes sont moins réguliers ou intenses, il se peut que le bonheur soit total.