Les décès dûs à l'accouchement en baisse

Les décès dûs à l'accouchement en baisse
Les décès dûs à l'accouchement en baisse
34 %. C’est la baisse du nombre de décès liés à l’accouchement et enregistrée ces vingt dernières années. Une réduction encourageante… mais encore très insuffisante selon les Nations Unies.
A lire aussi
La baisse du taux du livret A à 1,25% confirmée par Moscovici
argent
La baisse du taux du livret A à 1,25% confirmée par...

En 1990, 546 000 femmes sont décédées des suites de complications pendant la grossesse ou l’accouchement. Elles n’étaient « plus que » 358 000 en 2008. Grâce à une amélioration des systèmes de santé mais aussi à une meilleure éducation des femmes, le taux de mortalité maternelle dans le monde a en effet chuté de 34 %. Des décès principalement causés par les infections, l’hypertension, les graves saignements après l’accouchement et les avortements non médicalisés.
Toutefois, aussi encourageants soient-ils, ces progrès sont loin de satisfaire les objectifs du millénaire pour le développement des Nations Unies. Pour les réaliser, il faudrait en effet diminuer de 5,5 % chaque année la mortalité maternelle. La décrue est actuellement de 2,3% par an.

Marie-Laure Makouke

 

ALLER PLUS LOIN :

Un gel antisida pour protéger les femmes

L'ONU crée l'ONU Femmes

Une fondation pour combattre la prématurité