Facebook : les jeunes Français refusent d'être amis avec leur patron

Facebook : les jeunes Français refusent d'être amis avec leur patron
Si selon le dernier sondage CSA pour Terrafemina, 20% des Français estiment que l'on peut être ami avec son boss, les plus jeunes refusent en revanche de sympathiser avec leur chef sur Facebook, selon une étude réalisée par une société de sécurité informatique, AVG.


Alors qu’un jeune sur quatre dans le monde est ami avec son patron sur Facebook, les Français eux ne sont que 8% à les « accepter », selon une étude réalisée par une société informatique, AVG. En effet, 10% d’entre eux se sont déjà épanchés sur leur boss et semblent en redouter les conséquences, plus que les autres. Car, à y regarder de plus près, ils ne sont pas les seuls à poster des messages visant leur entreprise : 18 % des Italiens et 15% des Allemands ont déjà critiqué virtuellement leur boss. Et pourtant en Italie un jeune sur trois sympathise sur Facebook avec son employeur, tandis que 19% des Allemands ont aussi intégré leur patron à leur cercle « d’amis ».

Sont-ils suffisamment prudents ? D’après l’étude, près de 80% des jeunes dans le monde limitent l’accès de leur profil à leurs seuls amis virtuels. Mais les Français là encore sont plus pointilleux quant aux paramètres de confidentialité. 50% règlent les paramètres de confidentialité afin de choisir ce qu’ils montrent à leurs parents, employeurs et copains, contre 40% pour les autres. Une bonne idée, quand on sait que les recruteurs sont de plus en plus nombreux à utiliser les réseaux sociaux pour connaître l’identité de leurs candidats.

Crédit photo : AFP

VOIR AUSSI

Serge Guérin : "Nous sommes en train de découvrir une économie de la convivialité"
Deux Français sur trois veulent assouplir la hiérarchie en entreprise
Au secours, mon patron me déteste !
Comment trouver un emploi grâce aux réseaux sociaux ?

Dans l'actu
comments powered by Disqus