Le slam, agitateur de poésie

Le slam, agitateur de poésie
Entre le rap et la poésie, il y a le slam. Un texte qui s’incarne, dans l’énergie, la présence et la voix du slameur, c’est tout le sens des ateliers de Gérard Mendy, slameur et formateur autour de l’oralité au sein de l’association Slam&Cie. Une façon efficace de réveiller la récitation du corbeau et du renard… Interview.

Terrafemina : En quoi le slam peut-il constituer une bonne approche de la poésie ?


Gérard Mendy : Pour moi c’est une parole d’aujourd’hui qui fait appel à l’intergénérationnel. Depuis qu’il est reconnu en France, on voit le slam se mélanger à la poésie, au théâtre ou à la chanson. C’est une scène de libre expression qui célèbre l’art oratoire. La poésie que l’on connaît nous vient de l’école ou de la lecture, mais pas de la voix. Il est important qu’il existe des lieux –cafés, théâtres, etc.- pour entendre la poésie, entrer en contact avec elle, pour que le public se réconcilie avec les mots.


TF : Justement, pensez-vous qu’il faille modifier l’approche des textes poétiques à l’école vers plus d’oralité et de théâtralité ?


G.M. : Mon expérience m’incite à penser que le théâtre et le chant à l’école valent mieux que la récitation par cœur. C’est d’ailleurs pour cela que de nombreux professeurs font appel à notre association. Le slam est un déclencheur pour apprécier les textes, il permet de prendre conscience des notions de rythme et de débit. On travaille sa diction et on apprend à écouter l’autre, à l’heure où les nouvelles technologies ont tendance à nous isoler. Une scène de slam est un pan d’écoute, et la performance est toujours différente selon le public et l’émotion du moment.


TF : Qui sont les grands slameurs, y a-t-il beaucoup de femmes ?


G.M. : J’ai travaillé avec de nombreux slameurs et slameuses. Pour moi, toute personne qui ose aller sur scène pour se dépasser est « grande ». Je peux citer le collectif « Slam au féminin », Chantal Carbon, Yam Layam qui mélange slam et chanson, Delphine II qui marie le slam au One-woman-show. Il y autant de styles que d’individus, c’est cela qui fait que du slam un art si dynamique.


Slam & Cie, le 4 mai à la salle Jacques Brel, Espace V de Villepinte.




ALLER PLUS LOIN :

La femme est-elle l'avenir de la poésie ?

Rencontre avec Sapho, poète mi-rockeuse, mi-diva

Lire le poème de Marie-Claire Bancquart, Autour de moi, solitudes éteintes.

Lire le poème de Sapho, La femme.






 

gilly
J'aime bien le slam surtout grand corps malade !!

joelasaucisse
Perso, je trouve le slam moyen. ça me fait même parfois rire surtout aux guignols! Les sujets sont certes très touchants et d'actualité mais je n'arrive pas à y accrocher. Pour ma part, jamais vu de slameuses! J'aimerai bien voir ce que ça donne.

ysabella
Comme dans tous les arts , il y a du bon et du moins bon, il faut sélectionner. Je trouve que se serait une bonne idée de l'utiliser à l'école afin de capter un peu plus l'attention des enfants sur quelque chose d'un peu rébarbatif. Ce peut être une bonne approche. Ils retiennent facilement des chansons, des comptines pourquoi ne pas apprendre poésies ou règles de grammaire de façon plus musicale. Mon fils apprend parfois ses poésies de cette façon avec un petit rythme à lui et ça fonctionne bien

camara13
j'aime bien aussi c'est une autre manière de faire passé son message.

massil08
j'aime bien aussi.

domi60
J'aime beaucoup le slam, effectivement, comme dans tout il y à du bon et du mauvais, mais pour moi, c'est une forme de poésie moderne.

joelasaucisse
Certains vont tout de même trop loin dans leurs pensées et n'hésitent pas à critiquer violemment et de manière parfois vulgaires. Cependant, certains utilisent cette forme de poésie comme tu dis domi, à bon escient.

camara13
oui moi aussi j'aime le slam et je trouve que c'est un moyen d'expression et surtout corps malade j'adore.

brownies1985
Certains profs usent le slam pour faire apprendre les poésies ou fables aux élèves ! à chaque époque sa méthode

caro77
Je n'adhère pas tellement à ce style oratoire.

tibo59134
J'adore le slam, c'est vraiment un mode d'expression que je trouve révolutionnaire par rapport aux anciens styles plus classiques

omaha
moi je n'aime pas particulièrement, en tout cas le slam n'est pas pour moi de la musique à proprement parlé

levachF
tres peu receptif au Slam desolé..je suis plutot rock

country33
Je n'aime pas du tout , certains textes serait plus jolis en chansons .

country33
Je reviens sur mes positions car j'ai eu l'occasion de lire certains textes de slams et c'est vrai qu'ils valent le détour, mais étaient passés inaperçus à l'époque pour moi en Slam.

omaha
ce n'est vraiment pas ma tasse de thé, je ne dis pas que les textes ne sont pas beau, mais ce n'est pas mon truc

linelu7
c'est très beau le slam. les mots s'entrechoquent, les textes sont poétiques, souvent engagés . . . .. . . . . . . . . .

comments powered by Disqus