Virginité : des recours à la reconstitution d'hymen généralisés en Tunisie

Par Ide Parenty
Publié le 3 juillet 2012

Virginité : des recours à la reconstitution d'hymen généralisés en Tunisie
Partages
 
Suivez l'actualité de terrafemina.com sur Facebook
Dans « Vierges ? La nouvelle sexualité des Tunisiennes », paru la semaine dernière, la psychanalyste Nédra Ben Smaïl révèle que les interventions chirurgicales pour reconstituer la virginité se seraient généralisées en Tunisie.


Afin de contourner le tabou social et religieux, de plus en plus de Tunisiennes auraient recours à la réparation chirurgicale de l’hymen, révèle la psychanalyste Nédra Ben Smaïl dans « Vierges ? La nouvelle sexualité des Tunisiennes » paru samedi. « Les médecins estiment à seulement 5% les filles tunisiennes qui ne se préoccupent pas de la question de la virginité avant le mariage, 20% seraient des « vraies vierges » et plus des trois-quarts seraient des « vierges médicalement assistées » », écrit-elle. Des chiffres qu’elle a obtenus en s’entretenant avec des gynécologues et en recueillant des centaines de témoignages anonymes via Internet. Selon elle, les cliniques qui pratiqueraient ces interventions, facturent l’hyménoplastie entre 600 et 1 000 dinars tunisiens (soit 300 à 500 euros).

Selon l’auteure, une Tunisienne qui a eu des relations hors mariage est considérée « au mieux, comme la victime de ses pulsions et de sa naïveté, au pire comme une fille de mauvaise vie. Dans tous les cas, elle est un être malade et souillé », écrit Nédra Ben Smaïl, expliquant l’existence de cette pratique en Tunisie depuis les années 1970. « La médecine vient alléger l'angoisse sociale des femmes, (...) rassure les femmes et leur offre un compromis », estime ainsi l’auteure. Elle rappelle par ailleurs que les autorités religieuses internationales ont émis en 2007 une « fatwa » autorisant les hyménoplasties, alors que selon une étude réalisée en 2005 par l'hôpital psychiatrique Razi de Tunis, 83,7% des Tunisiens estiment qu'une femme doit préserver sa virginité jusqu'au mariage.

Avec AFP

VOIR AUSSI

Tunisie : l'impunité des bourreaux remet de l'huile sur le feu
Souhayr Belhassen : « Egypte, Tunisie, Maroc, nous sommes face à une vague verte »
Tunisie : les islamistes au pouvoir appellent à l'apaisement

Voir aussi :  femmes    mariage & pacs    sexo    religion   
 

Commenter

6 commentaires

country33 - 03/07/12 14:55
J'ai vu dernièrement une émissu=ions la dessus et c'est affolant il y avait un chirurgien qui disait qu'il s'était spécialisé la dedans.
rosemary - 03/07/12 15:17
oh bien dis donc.. une opération pour redevenir ''vierge''... mdr.. enfin bon dans ces pays là les coutumes sont ce qu'elles sont après je ne connais pas toutes celles ci et comment les choses ont évoluées ou pas dans les nouvelles générations.
angelabeille - 03/07/12 15:27
Oh ! quel etrange idée... mais .. si la femme redevient 'vierge' mais si elle est 'experte', son 'mari' ne va t il pas se douter de l'entourloupe ????
ysabella - 03/07/12 15:45
Quelle tristesse qu'une fois de plus les femmes soient privées de liberté et soient contraintes d'agir en fonction de règles édictées par des hommes.
angelabeille - 03/07/12 15:53
ysabelle comme d'habitude et comme dans tous les pays... les femmes font tout pour 'plaire' aux hommes... vraiment tout !!!
ladymam - 03/07/12 22:52
je trouve ça vraiment incroyable , pourquoi ne pas laisser aux femmes la libertée de choisir leur partenaire, même si le premier n 'est pas le bon.

Hot-Lexique

Entreprises partenaires

Fermer