« Ma mère s'investit trop dans l'éducation de mon fils »

« Ma mère s'investit trop dans l'éducation de mon fils »
Chaque semaine Michel Fize, sociologue au CNRS et spécialiste des questions de l'adolescence, répond aux questions de nos membres. Virginie est désemparée, ses rapports avec son fils sont très conflictuels, il n'écoute que sa grand-mère.


Virginie D. : Bonjour je suis maman d'un petit garçon de 6 ans. Nos rapports sont très conflictuels. Son père étant totalement absent, il est beaucoup plus proche de sa grand-mère (qui vit avec nous et s'investit un peu trop dans son éducation). J’ai parfois l’impression qu’il me considère comme sa sœur. Que dois-je faire face à ce comportement ? Comment renouer des liens avec mon fils ?

Michel Fize : Je comprends votre frustration et l'incompréhension de la situation que vous me décrivez et que vous vivez douloureusement. Laissons provisoirement votre fils de côté qui n'est pas responsable de la situation en question. Si le rôle des grands-parents est important, il doit être clairement défini. Les choses sont plus simples quand les grands-parents ne vivent pas sous le même toit que leurs enfants. Généralement alors, vis-à-vis de leurs petits-enfants, ils se comportent en papy ou mamy-gâteau, laissant avec plaisir à leurs enfants le soin de l'éducation : dans ce cas-là, il n'y a pas confusion des rôles. Lorsqu'au contraire, les grands-parents vivent chez leurs enfants, la situation peut se compliquer. C'est manifestement le cas dans votre famille. Ne connaissant pas cette dame (votre mère ou celle de votre mari ?), je ne me permettrais pas de la juger. Je lui dirais cependant ceci : « l'éducation appartient aux parents, il ne faut surtout pas prendre la place de la maman (ce qui n'est d'ailleurs pas rendre service à l'enfant). Même si vous estimez que la mère fait mal ou pas assez bien (à vos yeux), vous devez en parler avec elle. Envers votre petit-fils, l'amour est votre premier devoir, avec les câlins qui vont avec. Vous pouvez lui raconter vos souvenirs, ce que vous faisiez quand vous aviez son âge, lui donner quelques conseils s'il vous les demande, mais pour le reste lui dire : tu devrais en discuter avec ta maman ».

Pour vous la maman, mon conseil : vous devez vous interroger. Pourquoi mon fils se tourne-t-il plus volontiers vers sa grand-mère ? Pensez à ce que vous pourriez faire pour qu'il s'intéresse à nouveau à vous comme avant. Proposez-lui une sortie en tête à tête, conduisez-le à un spectacle par exemple. Rappelez-lui bien sûr que vous êtes sa mère pas sa copine. Ne vous connaissant pas, je ne peux vous dire plus ici. Si la situation ne s'améliore pas, il faudra songer à me consulter.

Vous aussi posez vos questions à Michel Fize auprès de notre Communauté de mamans !

Crédit photo : Stockbyte

VOIR AUSSI

Autorité parentale : « Mon fils veut vivre avec son père »
Mon fils est accro aux jeux vidéos
Mon fils me parle comme à un chien !
L’autorité, une valeur en crise ?