Dans la valise de Patrick Bruel... pour un tournoi de poker

Dans la valise de Patrick Bruel... pour un tournoi de poker
Dans la valise de Patrick Bruel... pour un tournoi de poker
Dans cette photo : Patrick Bruel
Auteur-compositeur-interprète, acteur, champion du monde de poker mais aussi papa poule, Patrick Bruel est sur tous les fronts. En pleine promotion de son nouveau clip " Maux d'enfants ", il a accepté que nous nous glissions dans sa valise, au retour de son dernier championnat de poker où il s'est classé quatrième.
A lire aussi


Avez-vous un grigri dans votre poche lors de vos tournois de poker ?

Pas vraiment… Enfin si : j’ai un billet de cinq dollars plié en quatre toujours dans ma poche.

Le livre que vous emportez ?

Je n'ai pas un livre que j’emporte à chaque fois mais j’ai une grande bibliothèque dans laquelle je pioche avant de partir. Là, je suis parti avec un livre un peu angoissant de Romain Gary, Au-delà de cette limite votre ticket n’est plus valable. J’ai lu aussi un très bon livre, très très joli livre, de Jérôme Soligny, Je suis mort il y a vingt-cinq ans. Pas très réjouissant hein ?

La bande originale de votre tournoi

À chaque tournoi je me choisis un compositeur ou un chanteur qui m’accompagne pendant la compétition et me met dans un bon état. Et là je dédie avec un grand bonheur ma quatrième place au tournoi de Las Vegas à Johnny Cash. Je l’ai écouté du début à la fin ! J’adore. J’ai aussi écouté Hélène Grimaud, un album où elle couple Rachmaninov et Chopin, très agréable pour s’extraire un peu.


Votre péché mignon geek ?

Je suis sur les réseaux sociaux traditionnels mais j’avoue que j’étais très concentré pendant tout le tournoi et je n’ai rien posté. En revanche, je ne joue absolument pas sur mon téléphone.

Votre dernière destination ?

Je suis allé au Canada avec mes enfants pour voir la naissance des blanchons dans le Grand Nord. Et ensuite je suis parti à Los Angeles pour le tournoi de Poker et pour voir mon agent. Il faut bien que j’aie une bonne raison d’aller à Los Angeles !

Votre prochaine destination ?

Las Vegas et Rio. On ne laisse pas passer une coupe du monde au Brésil, on n’en voit qu’une dans sa vie et comme je suis en train de revenir dans le poker après deux années d’arrêt, ce serait idiot de ne pas faire les championnats du monde.

Votre astuce pour éviter le jet lag ?

Dormir, comme ça, quand j’arrive le matin, je suis en forme.

Votre prochaine actu ?

Je reprends la tournée à partir du 25 mars. En avril, je serai au cinéma avec Les yeux jaunes des crocodiles. Si le film remporte un franc succès peut-être qu’on tournera la suite. Puis un autre film qui sort le 15 octobre avec Sophie Marceau, Tu veux ou tu veux pas.