10 trucs qui changent quand bébé marche

Ce qui change quand bébé marche
2 photos
Lancer le diaporama
Ce qui change quand bébé marche
Vous pensiez qu'une fois debout, votre enfant gagnerait en autonomie et vous en sérénité ? Que nenni. Du moins, pendant les (longs) premiers temps.
A lire aussi
Sa photo de son bébé sur le sol d'un aéroport scandalise : cette maman s'explique
News essentielles
Sa photo de son bébé sur le sol d'un aéroport scandalise...

Ça y est, votre tout-petit a basculé du côté bipède ? Voici TOUTES les situations que vous allez vivre au cours des prochains mois.

1- Il va partout

Maintenant qu'il marche sur ses deux cannes, votre enfant a le monde à portée de main. Cela inclut toutes les prises électriques de la maison, les produits ménagers, les vases (et autres objets fragiles) et les escaliers. A nous les protèges-prises, les étagères hautes pour ranger les produits dangereux et objets fragiles et la barrière de sécurité pour lui barrer l'accès aux escaliers. On adapte l'environnement à bébé pour éviter de friser en permanence la crise cardiaque.

2- Il tombe

Il a beau avoir quitté le quatre pattes, son équilibre n'est pas encore à son top, ce qui implique un certain nombre de chutes. Heureusement (ou pas), votre petit cascadeur en herbe est vaillant !

3- Vous ne pouvez plus rien laisser traîner

Fini le paquet de M&Ms qui traîne, grand ouvert sur la table basse. Si ces petites billes colorées sont très tentantes à mettre en bouche, elles sont très dangereuses pour nos bouts de choux. Idem pour votre feuille d'impôt qui trône à côté (à moins que vous ne souhaitiez la renvoyer au Trésor Public toute mâchouillée et chiffonnée). Même votre sac à main est dans son viseur. Véritable mine d'or, il adore y plonger la main en quête d'un trésor tel que votre portefeuille dont il adore jeter les cartes. Depuis que votre enfant marche, tout est rangé chez vous, voire perché.

4- Vous n'avez plus d'intimité

Il y a quelques semaines encore, vous le laissiez dans son parc, son lit ou son transat, le temps d'aller au "pot" ou de prendre une douche. Cette époque de tranquillité est révolue. Désormais, votre choupinou vous suit à la trace, y compris aux toilettes et dans la salle de bain et n'a que faire de votre notion "d'intimité". Et le clou du spectacle, c'est lorsqu'il se lève pour tenter de regarder lorsqu'il entend la chasse tourner. Comment ça, c'est dégueu ?

Il vous suit partout
Il vous suit partout

5- Vous passez votre temps à lui courir après

Allez savoir pourquoi les tout-petits adorent mettre un coup d'accélérateur précisément lorsqu'on approche d'un passage clouté, d'une piscine ou toute zone dangereuse. Résultat, vous passez votre temps à enchaîner les sprints.

6- Ou vous avancez à 2km/heure

Quand il ne décide pas de gambader sur le macadam, vous mettez nettement plus de temps qu'avant à aller chercher du pain ou faire un saut à la pharmacie parce que bon, il veut absolument marcher, mais soyons honnêtes, il n'a pas de très grandes enjambées.

7- Vous vous courbez

Dire adieu à un rythme normal de marche n'est pas la seule chose quand vous vous déplacez à pied avec votre jeune enfant. Vous devez aussi courber l'échine pour pouvoir lui tenir la main sans lui arracher le bras. Et outre votre allure, c'est le tour de rein que vous craignez.

8- Il boude sa poussette

Parfois, vous êtes pressée, fatiguée ou vous n'avez simplement pas envie de pousser la poussette d'une main et tenir votre enfant de l'autre. Problème, dès que vous essayez de l'asseoir dans sa poussette, il se cabre ce qui rend son ceinturage impossible (d'autant que si vous persistez plus de quelques secondes, des cris viendront appuyer sa décision).

Bébé marche comme un grand
Bébé marche comme un grand

9- Il ne tient plus en place

Fini le temps heureux où vous pouviez le caler à vos côtés sur le canapé (sans qu'il bouge) ou que vous grattiez quelques précieuses minutes de sommeil en le laissant un peu pleurer avant d'aller le chercher dans son lit. Bébé est libre de ses mouvements, il descend donc tout seul du canapé lorsqu'il en a marre et s'extirpe de son lit pour venir rejoindre le vôtre si vous n'êtes pas assez réactive.

10- Il ne veut pas marcher

Marcher, c'est bien beau, mais ça fatigue. Alors, au bout de quelques pas, votre petit amour réclame vos bras... Plus pratique d'être un bébé finalement !