5 astuces de génie pour tonifier ses fesses et ses cuisses pendant son footing

5 astuces toutes bêtes pour tonifier vos cuisses et vos fesses en courant
5 astuces toutes bêtes pour tonifier vos cuisses et vos fesses en courant
Pour dessiner plus efficacement vos fesses et vos cuisses sans rajouter d'exercices à votre routine fitness, voici 5 petites astuces toutes bêtes qui vous aideront à remodeler votre corps lors de votre running. Simple, pratique et efficace !
A lire aussi

Contrairement à ce que l'on a parfois tendance à penser, le running n'est pas un sport miracle qui nous permet de régler tous nos problèmes de ligne après 30 min de course.

Bien évidemment, c'est excellent à bien des niveaux : courir est un très bon exercice de cardio, qui permet de brûler des calories et "d'assécher" le corps en le musclant, sans parler des bénéfices mentaux.Mais il ne faut pas s'attendre à ce que cela transforme radicalement votre silhouette : si l'on cherche à obtenir une action plus ciblée, notamment sur le bas du corps, mieux vaut compléter le running avec des exercices spécifiques.

Voici donc 5 petites astuces qui vous permettront de remodeler vos cuisses et vos fesses simplement en courant et sans rallonger votre routine fitness.

1. Courir en montée et en descente

Courir en montant et en descendant, l'astuce infaillible pour tonifier ses cuisses et ses fesses
Courir en montant et en descendant, l'astuce infaillible pour tonifier ses cuisses et ses fesses

Pour faire travailler de manière plus intensive vos cuisses, vos quadriceps et vos fessiers, il n'y a rien de mieux que les dénivelés. Les montées et les descentes sollicitent davantage vos muscles et permettent ainsi de remodeler efficacement votre bas du corps. Si vous n'avez pas la chance d'habiter près de collines, optez pour les escaliers et montez et descendez en courant les marches. En plus, c'est un excellent exercice de cardio qui vous permet de dépenser plus d'énergie tout en travaillant votre endurance !

2. Varier ses foulées

Varier ses foulées sollicite davantage vos fessiers et vos cuisses !
Varier ses foulées sollicite davantage vos fessiers et vos cuisses !

En règle générale, on court toujours de la même manière, en se calant dans un rythme et en faisant toujours les mêmes foulées. Pourtant, les variations sollicitent davantage nos muscles, et tonifient davantage notre bas du corps. Par conséquent, consacrez 15 min de chacune de vos courses à challenger vos muscles en changeant vos foulées : faites des grands pas, des très petits, levez les genoux, faites des zigzags... Vous allez vite sentir (aux brûlures) que vous travaillez davantage vos fessiers et vos cuisses !

3. Varier son terrain de course

Courir sur la plage, dans l'herbe, sur le bitume : varier son terrain de course aide à mieux se muscler !
Courir sur la plage, dans l'herbe, sur le bitume : varier son terrain de course aide à mieux se muscler !

De la même manière, varier votre terrain de course permet de diversifier les efforts produits, et renforcent donc vos muscles des jambes et des fesses, qui se dessineront bien plus vite. Tapis de course, bitume, chemin en terre battue, herbe, sable... Le changement, c'est maintenant !

4. Faire des sprints

Faire des sprints aide à remodeler ses fesses et ses cuisses
Faire des sprints aide à remodeler ses fesses et ses cuisses

Alterner des périodes de course "normale", à votre rythme de croisière, et des périodes de sprint est une astuce toute simple et très efficace pour modeler votre bas du corps en accentuant l'effort demandé aux fessiers et aux quadriceps. Le sprint sollicite vos muscles de manière plus intense et contribue à les assécher : sprintez par intervalles de 30 secondes ou finissez votre running en courant le plus vite possible. Bonus : cela aide aussi à faire disparaître la graisse abdominale, et à augmenter votre endurance !

5. Courir dans l'eau

Courir dans l'eau pour dessiner ses cuisses
Courir dans l'eau pour dessiner ses cuisses

Il n'y a rien de mieux pour brûler rapidement des calories tout en se dessinant des jolies cuisses et en galbant vos fessiers : lorsque vous courez avec de l'eau jusqu'au milieu des cuisses (ou le bas du genou pour les débutantes), le liquide crée une résistance qui vous force à redoubler d'efforts et qui fait travailler deux fois plus vos muscles sans que vous vous en rendiez compte.

comments powered by Disqus