Le récit de son combat contre l'acné devient viral sur Instagram

My Face Story : sur Instagram, le récit de son combat contre l'acné devient viral
My Face Story : sur Instagram, le récit de son combat contre l'acné devient viral
Elle a 22 ans et a récemment souffert d'acné sévère. En partageant son expérience et l'évolution de son traitement sur son compte Instagram, Kali Kushner ne s'attendait pas à ce que des milliers d'utilisateurs s'abonnent à son compte et suivent son combat au quotidien.
A lire aussi
Les Pakistanais se mobilisent contre la censure d'un film féministe
News essentielles
Les Pakistanais se mobilisent contre la censure d'un film...

Traditionnellement associé à l'adolescence, l'acné touche aussi les adultes. Kali Kushner, 22 ans, en a fait l'expérience. Alors qu'elle souffrait d'acné depuis 2014, elle a récemment été traitée à l'Accutane, un médicament à base d'isotrétinoïne (connu sous le nom de Roaccutane en France) prescrit par sa dermatologue. La jeune femme a publié des clichés sur son compte Instagram intitulé "My Face Story", afin de montrer l'évolution de sa peau.

Elle ne se doutait pas que ces posts deviendraient très vite viraux. Aujourd'hui, son Instagram affiche plus de 28 000 followers au compteur. "Honnêtement je n'ai pas lancé de compte pour devenir célèbre, mais pour montrer l'évolution de ma peau au cours du traitement d'Accutane que j'ai suivi pendant 6 mois", a t-elle récemment confié à Marie Claire.

"Les gens pensent que vous avez de l'acné parce que vous êtes sale"

La jeune femme avait opté pour ce traitement après avoir passé une année entière à essayer de se débarrasser de son acné. Si elle a tant tenu à partager son expérience sur la toile, c'est également pour tordre le cou à certains préjugés sur l'acné : "Les gens pensent que vous avez de l'acné parce que vous êtes sale, ou parce que vous ne lavez pas votre visage.Mais il ne s'agit pas de cela, mais bien d'hormones, de sucre dans le sang, de génétique, plus que tout le reste. Les gens semblent penser que vous ne faites rien pour y remédier. Je démontre le contraire sur mon Instagram", a t-elle expliqué à Marie Claire.


Aujourd'hui, la jeune femme est parvenue à vaincre son acné. Sur un cliché montrant son visage avant/après son traitement, elle poste un message porteur d'espoir. "Je pense qu'il est important de ne pas se focaliser sur le passé et continuer à grandir en tant qu'individu.(...) Ne vous laissez pas abattre par la négativité, les mauvaises pensées ou les choses qui vous rendent malheureuses. La vie est trop courte pour cela."

40% de Françaises touchés par l'acné "tardive"

Selon la Société française de dermatologie (SFD), quinze millions de personnes souffrent d'acné et 3,3 millions des personnes touchées sont âgées de plus de 15 ans. Toujours selon l'association, cette acné dite "tardive" toucherait environ 40% de femmes âgées entre 25 et 40 ans. Pour soigner une acné inflammatoire, il convient d'utiliser des produits contenant du peroxyde de benzyle ou des antibiotiques locaux, qui luttent contre la bactérie responsable de l'acné. Dans le cas de l'acné sévère, le traitement le plus prescrit resterait le Roaccutane. Ce traitement n'est cependant pas à prendre à la légère car il présente d'importants effets secondaires, notamment un assèchement de la peau et des muqueuses.

Très controversé en France ces dernières années, le Roaccutanne a été associé à des risques de dépression et à des troubles psychologiques. Par ailleurs, l'isotrétinoïne pouvant causer des malformations foetales, toute femme traitée devra obligatoirement suivre une contraception très stricte pendant toute la durée du traitement et dans les cinq semaines suivant l'arrêt de celui-ci.