Pourquoi vous devriez arrêter de vous laver les cheveux le soir

A quel moment faut-il se laver les cheveux ?
A quel moment faut-il se laver les cheveux ?
Vous êtes adepte du shampoing le soir ? Vous allez devoir changer vos habitudes illico, surtout quand vous découvrirez pourquoi...
A lire aussi
Pourquoi vous devriez manger une poire par jour
News essentielles
Pourquoi vous devriez manger une poire par jour

Jusqu'à présent, le débat tournait plutôt autour de la fréquence hebdomadaire à laquelle on devait se laver les cheveux. Une fois, deux fois, tous les jours ? A présent, il semble qu'il y ait aussi une heure à respecter pour effectuer ce petit rituel d'hygiène capillaire. Evidemment, il y a deux écoles. Celles qui aiment se laver les cheveux le matin, pour démarrer la journée en fleurant bon du bulbe, et les autres, adeptes du lavage nocturne pour gagner du temps au réveil. Quand on les lave le soir, on a aussi la possibilité de les réunir en une tresse que l'on dénouera au petit matin pour un effet wavy. Mais se laver les cheveux le soir engendrerait aussi quelques désagréments, susceptibles de nous faire rejoindre le groupe du matin sur le champ.

En effet, selon Cosmopolitan UK, le fait d'aller se coucher la tête humide, serait mauvais pour notre fibre capillaire. Nous bougeons en dormant, nos cheveux s'emmêlent et sont une tannée à coiffer au réveil. Ils sont aussi plus fragiles et se dessèchent. "Le principal problème lorsqu'on s'endort avec les cheveux mouillés, c'est que la cuticule (couche externe) des cheveux est plus ouverte quand elle est humide - c'est pourquoi souvent les femmes trouvent leurs cheveux incroyablement noueux quand ils sont mouillés, mais pas lorsqu'ils sont secs", explique Sally-Ann Travers, consultante en trichologie au Cotswold Trichology Center & Theradome à Cosmopolitan.

Et qu'en est-il du rituel de la tresse du soir ? L'experte capillaire donne son accord, mais uniquement si cette tresse est "lâche" et qu'on a bien séché notre tignasse avant de la nouer. Car attention, car si le cheveu est noué humide, la cassure et les noeuds seront le cadet de nos soucis face à un troisième fléau : les champignons. "Les champignons aiment se développer dans des zones chaudes et humides, une chevelure non-séchée est donc propice à sa prolifération dans le cuir chevelu". Conséquences : problème de cuir chevelu, pellicules, etc. Pire, ce satané champignon pourrait aussi établir ses quartiers sur notre oreiller, "pouvant engendrer des problèmes de respiration, la rhinite et les allergies."

Par mesure de précaution, on cesse tout court de les laver le soir. Et si vraiment on veut des bouclettes, il y a des fers à friser pour ça !