Tinder, booster de rencontres ou d'ego ?

Tinder, accélérateur de rencontres ou booster d'ego ?
Tinder, accélérateur de rencontres ou booster d'ego ?
Alors que l'on pensait, en toute logique, que les gens se connectaient à l'application de rencontre Tinder pour espérer faire des rencontres amoureuses, voire trouver l'amour, il existerait pourtant bien d'autres raisons justifiant la popularité de cette appli comme le démontrent plusieurs études.
A lire aussi
Tinder : l'appli de rencontre et de drague "sur le pouce"
Mag
Tinder : l'appli de rencontre et de drague "sur le pouce"

Lancée en 2012, l'application de rencontre géolocalisée Tinder, s'est rapidement hissée comme l'une des plus populaires avec plus de 10 millions d'utilisateurs actifs quotidiennement. Le concept ? Faire défiler des photos de célibataires répondant à nos critères et situés dans notre secteur... jusqu'au coup de coeur. Un moyen rapide de parcourir des centaines de profils et de notifier d'un "j'aime" ceux susceptibles de les intéresser. Plus réputée pour permettre des rencontres éphémères que pour dégoter son futur mari, Tinder n'en reste pas moins branchée.

De multiples raisons d'aller sur Tinder

Sa branchitude plus que ses débouchées amoureuses serait d'ailleurs l'une des raisons expliquant que Tinder ait tant d'adeptes. En effet, comme le relaie Psychology Today, une récente étude a été réalisée auprès de 395 jeunes adultes (âgés de 18 à 34 ans) utilisant Tinder, c'est en majorité - 48,3% - pour sa popularité et le fait que beaucoup de personnes de leur entourage l'utilisent que les participants y avaient recours.

Seulement environ 5% des personnes interrogées ont indiqué que le désir de sortir avec quelqu'un était leur principale motivation en se connectant. Quant à savoir, quel était, selon eux, le but de Tinder. Et, surprise, si 51,5% ont reconnu avoir cru que Tinder été conçu pour sortir avec des gens, 15% le considéraient comme un vecteur social, un moyen de rencontrer du monde. Les chercheurs ont également constaté que les utilisateurs avaient souvent de multiples attentes envers Tinder : Trouver l'amour, multiplier les rencontres, dégoter un partenaire d'un soir, avoir l'air cool en étant nous aussi inscrit sur le site...

Une autre étude s'est justement intéressée aux motifs d'utilisations de Tinder chez nos voisins allemands en passant au crible un échantillon de 163 utilisateurs, tous étudiants. Encore une fois, c'est parce que l'appli est considérée comme étant à la mode que beaucoup avouaient s'y être inscrits. Autre critère dominant les autres selon les participants, Tinder boosterait l'estime de soi. En effet, cumuler les matchs sur l'appli et voir que de nombreux prétendants aimeraient nous rencontrer, ça aide à se sentir bien dans ses baskets, à donner de l'impulsion à notre ego.

Évidemment, parmi les réponses figurait aussi fréquemment "trouver un partenaire romantique". Là ou c'est plus étonnant, c'est que les gens se servant de Tinder uniquement dans le but d'avoir des rapports sexuels occasionnels semblent minoritaires. Les utilisateurs semblent même davantage enclins à s'y rendre pour le côté excitant de la chose, que pour passer réellement à l'action.

Ces études montrent ainsi que Tinder est loin de se limiter à nous aider à trouver l'amour ou du sexe, il répond aussi à d'autres besoins psychologiques. Même si, pour les plus chanceux, il peut apporter tout à la fois.