Tout savoir sur le crowfunding pour financer son entreprise

Le crowfunding fait actuellement l'objet d'un fort engouement
Le crowfunding fait actuellement l'objet d'un fort engouement
Technique de financement mettant en relation des porteurs de projet et des épargnants, le crowfunding fait actuellement l'objet d'un fort engouement. Mais de quoi s'agit-il exactement ? Éléments de réponse.
A lire aussi
Comment financer son entreprise sur Internet ?
finances
Comment financer son entreprise sur Internet ?

Le crowfunding, qu'est-ce que c'est ?


Le crowfunding est une pratique ancestrale qui fait actuellement l'objet d'un large engouement en raison de sa simplicité de fonctionnement, d'une part et des difficultés que rencontrent certains créateurs à trouver des financements. Également appelé financement participatif, il s'agit d'une technique de financement de projet entrepreneurial utilisant le Web comme canal de mise en relation. Ce système permet à des porteurs de projet (particuliers ou entreprises) de trouver des épargnants souhaitant participer à l'accomplissement d'un ou plusieurs projets, à hauteur de ce qu'ils souhaitent investir.


Comment ça marche ?

L'entreprise ou l'entrepreneur publie et détaille son projet sur une plateforme spécialisée ou sur les réseaux sociaux afin d'attirer l'attention d'épargnants qui souhaiteraient investir dans un "projet coup de coeur". À noter que plusieurs options s'offrent au porteur de projet. Il peut ainsi solliciter un don ou "présent d'usage". La participation de l'investisseur est alors sans contrepartie financière (il peut s'agir d'un objet, d'une entrée gratuite pour un spectacle, etc.). Il peut aussi également une participation aux fonds propre de la société créée. Dans ce cas, la rémunération de l'épargnant se fait par les dividendes ou la plus-value lors de la cession des titres. Et, depuis le 1er octobre 2014, l'apport des investisseurs peut également prendre la forme d'un prêt, avec ou sans intérêt.


Quels sont les avantages du crowfunding ?

Les principaux avantages du financement participatif sont sa simplicité et son coût abordable. En effet, bien que, pour pouvoir fonctionner, les plateformes spécialisées ponctionnent une commission de 5% à 12% sur chaque somme récoltée, le crowfunding reste tout de même moins coûteux que les prêts dans les banques et autres institutions.

Autre bon point : l'absence de paperasserie. En effet, les entrepreneurs n'ont pas une liste interminable de documents à fournir et à remplir, comme c'est généralement le cas dans les établissements bancaires. Une carte bancaire suffit. Résultat, le chef d'entreprise qui ne possède pas les fonds nécessaires au démarrage de son activité et ne souhaitant pas faire appel au crédit bancaire gagne du temps dans l'obtention de la somme dont il a besoin.

Par ailleurs, le risque de recourir au crowfunding est minime puisqu'en cas d'échec du projet, l'entrepreneur n'est contraint à aucune obligation. Mieux, rien ne l'empêche de monter un nouveau projet et demander à nouveau l'aide des investisseurs.

Enfin, le fonctionnement très simple de cette forme de financement présente l'avantage de la transparence pour l'épargnant. Ce dernier sait en effet dès le départ ce qu'il finance et le fait par choix et selon ses valeurs.


Comment séduire les investisseurs ?

Présenter un projet attractif et original est indispensable pour attirer l'attention et susciter l'intérêt des investisseurs. Aussi, afin de vous démarquer des centaines de créateurs qui ont eux-aussi recours au crowfunding, votre concept doit être bien développé et clair. Sachez par ailleurs que les financements bouclés le plus rapidement sont généralement liés à des projets innovants, utiles pour le marché, ayant un aspect social, communautaire ou environnemental.