Printemps des poètes : Marie-Claire Bancquart

Printemps des poètes : Marie-Claire Bancquart
Au 21ème  siècle, la poésie sera féminine ou ne sera pas. Du 8 au 21 mars, Terrafemina accompagne le Printemps des poètes pour sa 12e édition en publiant les rimes de celles qui font vivre la poésie contemporaine

Autour de moi, solitudes éteintes :
romancières anglaises, poète américaine, poète allemande…

O brûlantes, arrachées
à elles-mêmes
par l’ordre ancien !

Mais je pense surtout à celle
de siècle plus lointain
qui écrivit :
Bel ami ainsi est de nous
Ni vous sans moi ni moi sans vous.

Au-delà de la différence
je choisis le grand héritage indivis :
bonheur de rues et de nuages
d’une musique, d’un seul mot peut-être,
parcourant la précarité de toute cette partition
qu’un jour nous cesserons de lire, vous et moi.

Que demeure du moins, peut-être infime, le
« Bel ami ainsi est de nous »,
cette voix d’union parmi la dissonance universelle !

VOIR AUSSI :

Retrouvez la femme vue par Sapho !
Pour en savoir plus sur le printemps des poètes : cliquez ici.
"Dans le village des mères", par Venus Khoury-Ghata.
La femme est-elle l'avenir de la poésie ?
"Parfois la beauté" par Azadée Nichapour.
"Je femme" par Albane Gellé.
"Elle ou la décision antérieure" par G.Althen.