Jeunes diplômés : difficile de trouver un emploi début 2012

Par Alix Foriel
Publié le 24 janvier 2012

Jeunes diplômés : difficile de trouver un emploi début 2012

Jeunes diplômés : difficile de trouver un emploi début 2012

© Hemera
Partages
Suivez l'actualité de terrafemina.com sur Facebook
À cause des perspectives économiques difficiles, les entreprises prévoient d'embaucher moins de jeunes diplômés en ce début d'année. C'est ce que révèle le 10e baromètre de l'école de commerce Edhec, révélé par lexpress.fr.


67,5% des entreprises prévoient d’embaucher des jeunes diplômés au premier trimestre 2012, alors qu’elles étaient près de 75% à se déclarer partantes il y a trois mois. Le baromètre de l’école de commerce Edhec, révélé par lexpress.fr, montre un fléchissement du marché du travail chez les jeunes, pour la première fois depuis un an et demi.
Si le début d’année n’est traditionnellement pas propice aux embauches de jeunes diplômés, de nombreuses raisons conjoncturelles expliquent également ce coup de mou. Incertitudes sur la croissance, politiques de rigueur, élection présidentielle en perspective… autant de facteurs qui incitent les entreprises à retarder ou annuler leurs recrutements.
Certains secteurs tirent toutefois leur épingle du jeu. C’est le cas de la finance d’entreprises, le contrôle de gestion et la comptabilité qui représentent près de 40% des intentions d’embauche. Le marketing et la communication ne sont pas trop touchés, suivis par le commerce, le conseil, les achats et la logistique. Sans surprise, la banque et l’assurance sont des secteurs bouchés en termes d’embauche.

(source : lexpress.fr)
Crédit photo : Hemera

VOIR AUSSI

Le nouveau marketing du CV
Les 18-25 ans, premières victimes de la pauvreté en France
Moi, 25 ans, diplômée, motivée et exploitée !
OCDE : hausse « durablement élevée » du chômage des jeunes

Voir aussi :  emploi    jeunes   
 

Commenter

24 commentaires

country33 - 24/01/12 15:57
Ce n'est pas d'aujourd'hui que les places pour avoir un travail deviennent très cher , mais il faudrait aussi que les jeunes aient plus de mobilité, car c'est fini de faire comme les parents ou nos aïeux qui avait le boulot à leur porte.
jeant - 24/01/12 16:07
Une future hausse du chômage en perspective. Chez les jeunes en plus.
vegasplump - 24/01/12 16:57
Alors qu'il n'y a pas si longtemps que ça, toute l'économie ne voyait que par l'embauche dans les banques et assurances.... Un renversement de situation!
jujuleretour - 24/01/12 18:03
he bien cela doit dependre aussi des qualifications et des secteurs , il faut savoir etre mobil , et assez souple pour les postes a pourvoir ,,,,
magdu08 - 24/01/12 20:52
la difficulté pour trouver un emploi est pour toute les régions
linelu7 - 24/01/12 22:38
et pas que début 2012... cela a été ainsi pour moi aussi, il y a deux ans. ça a été le parcours du combattant . . . . . .. .
franmic64 - 25/01/12 00:10
Cela ne date pas d'aujourd'hui! Je travaillais dans une école de commerce et le marché de l'emploi était déjà assez fermé sauf pour les étudiants issus de l'apprentissage!
country33 - 25/01/12 20:07
Quand on voit le nombre de personne qui s eretrouve sur le carreau avec les usines qui délocalisent et celles qui mettent les ouvriers en chômage technique ils perdent certains leurs primes et autres qui font un petit plus à leur SMIC.
linelu7 - 25/01/12 20:09
c'est difficile. de nos jours, on fait des études sans savoir si l'on aura un boulot au bout. on vit dans des temps incertains . . . . . . . . . . . . . ... . . . ... . . .. . . . . . . ..
saritta1 - 25/01/12 21:03
Il y a un point que j'aimerais relever , on a de plus en plus des jeunes qui choisissent de faire une spécialité juste parce que ça embauche ce secteur et non pas parcequ'il sont passionnés pour et au bout de leurs 4ou 5 ans d'etudes c'est bouché ça ne recrute plus et voilá des jeunes furstrés. Ils n'ont pas etudier ce qu'ils aimaient et ils trouvent énormemnt de difficultés pour être embauchés.
linelu7 - 25/01/12 22:09
les jeunes sont angoissés pour leur avenir et ils choisissent la raison plutôt que leur passion. et il est vrai qu'ils se spécialisent dans l'espoir de trouver un emploi.
saritta1 - 26/01/12 09:15
Les choix des etudes aussi ont une part dans l'augmentation du chomage séctoriel parceque tt simplement si tout le monde choisi une discipline pour etre embauché à la fin des etudes il y aura bcp plus d'offre que de demande d'emploi ce qui impact le taux de chomage évidemment.
rosemary - 26/01/12 11:11
Difficile de nos jours, il faut rester optimiste sinon on ferait plus rien, maiz c'est dur tout de même de faire des études sans savoir de quoi sera fait demain.. Mais il faut avancer.
devilledelph - 02/02/12 20:31
c'est déjà pas simple pour les gens qui ont de l'expérience, je n'ose pas imaginer ce que vont subir les jeunes dans la recherche d'emploi!! Bon courage à eux.
jeanne-flo - 05/02/12 21:26
la jeunesse a du soucis a se faire , mais si les esprits etaient plus ouvert , je suis sure qu il y aurait une place pour chacun , les specialisations sont des barrieres a l emploi ,
linelu7 - 05/02/12 21:28
je suis bien d'accord. à force de se spécialiser, on ne correspond plus aux profils recherchés par les employeurs . . . . . . . . ..
jujuleretour - 06/02/12 01:01
les jeunes devraient avoir leur places ,, si les etudes etaient faite en rapport a la demande , quand on vois les numerus clausus en medecine , on peut se dire que c est pas au point , la offre ne suit pas les besoins et les petites villes manquent de docteur ,,,,
omaha - 06/03/12 16:03
si il n'y avait que les jeunes diplomés qui avaient du mal à trouver un emploi, toutes les couches de la société sont touchées par ce fléau
linelu7 - 06/03/12 20:26
oui, ça devient délicat lorsque' toute la population est concernée... quand des gens qui ont vingt ans de boîte se font licencier du jour au lendemain...
lityty - 07/06/12 20:43
je suis jeune diplomé de 2011, toujours pas d'emploi fixe et je ne voie aucune possibilité dans un avenir proche. cette année j'ai trouvé seulement deux cdd juste alimentaire qui payent à peine les factures. Mes parents me nomme ironiquement "tanguy". Cela ne me fait pas rire, car je subit cette situation péniblement.Cela crée beaucoup de tensions dans ma famille qui galère dejà financièrement. Mes parents aussi ont de grave problèmes d'emploi et chômage, c'est pas juste les jeunes, c'est la société entière!
Fleurdesmontagn - 23/07/12 09:12
2012 est une année difficile pour beaucoup de gens! Pas de travail, malgré le diplôme, que faire alors?
country33 - 23/07/12 09:47
Ce n'est pas juste les jeunes, puisque très souvent les parents eux aussi sont en galère avec de graves problèmes de chômage et d'emploi.C'est de pire en pire pour ces pauvres gens qui n'ont que peu d'espoirs.
omaha - 11/02/13 16:51
c’était pareil en 2011, malheureusement il n’y a pas de boulot que ce soit pour les jeunes ou pour les vieux
country33 - 29/04/13 13:37
C'est toujours d'actualité depuis très longtemps que les diplômés s'en vont maintenant parce que le travail n'existe plus ou alors les salaires corrects ne sont plus d'actualité en France.

Rechercher sur @WORK

ex: SARL, maternité, Licenciements...

Seriez-vous prêt(e) à vous former grâce aux cours en ligne augmentés (MOOC) ?

Recevoir la newsletter

Les Coachs

Sabine  Judkiewicz
Sabine Judkiewicz
Eric-Jean  Garcia
Eric-Jean Garcia
Marc Roussel
Marc Roussel
Fermer