Chômage : une remontée inquiétante

Chômage : une remontée inquiétante
Chômage : une remontée inquiétante
Le nombre d'inscrits au Pôle emploi en catégorie A a bondi de 1,3% au mois de juillet. C’est la plus forte progression enregistrée depuis plus deux ans.
A lire aussi
Pouquoi les "métiers de femmes" peuvent sauver les hommes du chômage
News essentielles
Pouquoi les "métiers de femmes" peuvent sauver les hommes...


Comme attendu, les chiffres du chômage sont mauvais. Le nombre de demandeurs d’emploi inscrits en catégorie A est en hausse de 1,3% sur le mois de juillet. Ce qui fait un total de 2 756 500 Français qui sont actuellement sans emploi.
C’est la plus forte progression enregistrée depuis plus de deux ans. Il faut remonter à avril 2009, soit en plein cœur de la crise, pour retrouver des chiffres mensuels du chômage aussi inquiétants. Si aucune classe d'âge n'a été épargnée en juillet, on retrouve toujours les mêmes catégories. Les femmes sont particulièrement touchées, comme les plus de 50 ans ou encore les jeunes dont le nombre d'inscrits progresse de 1,4 % pour le troisième mois d'affilée en catégorie A.
Du côté des chômeurs sans emploi depuis plus d'un an, leur nombre continue d’augmenter. Ils représentent 38,1 % du nombre total d’inscrits contre moins de 30 % il y a encore deux ans. L’ancienneté moyenne au chômage atteint désormais 453 jours, soit une explosion de 60 jours sur la même période.

(Source : lefigaro.fr)


VOIR AUSSI

Crise : le chômage touche plus les hommes que les femmes
Chômage : à quelle aide puis-je prétendre ?
Emploi et salaires : plus d'inégalités pour les classes moyennes
Emploi : explosion du chômage en France

L'INFO DES MEMBRES

Hausse du chômage : l'été s'annonce difficile pour les demandeurs d'emploi