Entreprise : de plus en plus de pots entre collègues

Entreprise : de plus en plus de pots entre collègues
Entreprise : de plus en plus de pots entre collègues
9 salariés sur 10 participent à un pot en entreprise au cours de l'année. Les Français sont friands de ces moments de détente au bureau qui leur permettent de décompresser, avec ou sans alcool.
A lire aussi
Loto : il gagne et rachète son entreprise pour sauver ses collègues du chômage
emploi
Loto : il gagne et rachète son entreprise pour sauver ses...


Selon un sondage Ifop réalisé en décembre pour le compte de l’association Promotion et suivi de la sécurité routière en entreprise (PSRE), 90% des salariés participent à au moins un pot en entreprise dans le courant de l’année. Que ce soit pour un départ à la retraite, un anniversaire, une naissance ou l’arrivée d’un nouveau collaborateur, toutes les raisons sont bonnes pour trinquer entre collègues. Il semble par ailleurs que les Français soient de plus en plus séduits par ces petits verres au travail et que les événements de ce type se multiplient.

Ainsi, 27% des salariés arrosent un événement au bureau plusieurs fois par mois, contre 17% en 2008. Plus de 30 % le font tous les deux ou trois mois et un tiers des Français trinquent entre collègues moins de quatre fois par ans.

Des pots qui ont un rôle de soupape de décompression apprécié des salariés mais aussi de la direction. Bon moyen pour se détendre après des journées stressantes et de relâcher la pression, c’est aussi l’occasion de ressouder les liens dans une équipe et de dépasser les barrières hiérarchiques.

De plus, les salariés n’ont pas forcément besoin d’alcool pour fêter un événement en interne. En effet l’enquête montre que la consommation de boissons alcoolisées à ces occasions est en baisse. Même si le champagne, le vin et la bière tiennent encore le haut du palmarès, les jus de fruits et les sodas s’imposent peu à peu. Une évolution portée par des managers et patrons de plus en plus conscients des risques de l’alcool au travail : ils sont 67% à se déclarer conscients des dangers de l’alcool contre 42% en 2008.

Crédit photo : Photodisc

VOIR AUSSI

Seuil d’alcool : deux unités par jour pour les femmes
Alcool : les Français boivent moins de vin
Attention à l’alcool dans les pots d’entreprise !
Les phrases chocs qui nous mettent un coup de boost
Boire ou conduire, il faut choisir !
Les nouveaux modèles de travail : quand bien-être rime avec compétitivité

À voir
Aussi