Rio + 20 : une croissance verte en manque de financement

Par
Publié le 18 avril 2012

L’économie verte sera un des grands thèmes du Sommet Rio + 20, qui se déroulera du 20 au 22 juin prochain. Si plusieurs grands pays comme la Chine et les Etats-Unis ont fait le choix d’investir dans les technologies vertes et de les soutenir sur les marchés internationaux, la France reste largement à la traine. Le point de vue de Véronique Smée, Rédactrice en chef du site Internet Novethic.fr.


L’économie verte sera un des grands thèmes du Sommet Rio + 20, qui se déroulera du 20 au 22 juin à Rio, en présence de nombreux chefs d’Etats, ONG, représentants des collectivités locales et d’entreprises. Si plusieurs grands pays comme la Chine et les Etats-Unis ont fait le choix d’investir dans les technologies vertes et de les soutenir sur les marchés internationaux, qu’en est-il en Europe ? Novethic vient de révéler dans une enquête sur les « fonds verts » ( 200 fonds européens censés investir dans des entreprises dont le métier est directement lié à l’environnement ) que ce marché est particulièrement atone en 2012, quatre ans après la « bulle verte » et la multiplication de fonds « climat » ou « énergies propres ». Deux crises financières sont certes passées par là, mais n’expliquent toutefois pas à elles seules que les encours de ces fonds, censés financer la croissance verte, ne réunissent que 13,3 milliards d’encours ! En France, ces fonds ne recueillent que 865 millions d’euros. A titre de comparaison, les seuls fonds d’investissement responsable pesaient 64 milliards d’euros fin 2011…

Au plan européen, deux tiers de ces fonds sont gérés par 4 pays seulement – la France, la Suisse, le Royaume-Uni et l’Allemagne-, et une trentaine ont disparu depuis 2006. Les causes ? Les entreprises vertes ne sont pas si nombreuses et leur performance boursière est pénalisée par un manque de liquidité -elles ont des difficultés à obtenir des crédits-, d’une part, et d’autre part, la réduction du soutien de l’Etat aux producteurs d’énergies renouvelables a considérablement impacté le secteur. Ce contexte a éloigné encore un peu plus les investisseurs, particuliers comme institutionnels, ce qui a non seulement posé des problèmes de collecte, mais aussi de  performance, les deux étant liés. Bilan : l’apport des marchés à la croissance verte est très limité, alors qu’il faudrait 7 milliards d’euros par an d’investissements pour le seul secteur des énergies renouvelables, si la France veut atteindre 25% de ces énergies dans son mix énergétique en 2020. L’Europe n'arrivera donc pas à Rio sous les meilleurs auspices d’autant qu'au plan mondial, les investissements dans les cleantech ont cru de 14%, que les Etats-Unis ont augmenté de 65% leurs parcs d’installations solaires, et que la Chine finance à hauteur de 300 milliards d’euros un plan visant à atteindre 40% d’énergies renouvelables en 2040.

VOIR AUSSI

Croissance verte : où est le « new deal écologique » promis ?
Le développement durable, priorité de l'ONU
La responsabilité sociale des entreprises a enfin sa norme !
L'après Fukushima : le nucléaire, « une névrose française »
Les salariés homosexuels plus visibles en entreprise ?

En partenariat avec

Novethic

Novethic, filiale de la Caisse des Dépôts, est à la fois un média sur le développement durable et un centre de recherche sur l’Investissement Socialement Responsable (ISR) et la Responsabilité Sociale des Entreprises (RSE). Son site web, Novethic.fr, est aujourd'hui la source d'information de référence sur les grands enjeux planétaires (réchauffement climatique, discrimination, OGM, analyse extra-financière des entreprises, etc.). Il compte plus de 150 000 visiteurs par mois et 50 000 abonnés à sa newsletter Novethic'Info. Le site novethic.fr publie, depuis 2001, des articles au contenu exclusif réalisé par des journalistes, en France et à l'étranger, sur le développement durable, la RSE et l'ISR. Novethic propose aux internautes une analyse spécifique de l'actualité bâtie sur son expertise, des sujets originaux concernant les grands enjeux auxquels sont confrontés entreprises, ONG, investisseurs... L'ensemble des articles, publiés par Novethic depuis la création, sont accessibles sur le site.

Le site Novethic.fr

Voir aussi :  environnement   
 

Commenter

1 commentaire

country33 - 07/05/12 17:04
Je ne suis pas étonnée de savoir qu'on est encore à la traîne et en plus de ça il faudra mettre le turbo car maintenant que le nouveau Président veut vraiment fermer les centrales ,alors il faudra d'autres alternatives.
La communauté

Jouez

Entreprises partenaires

Fermer