Remarques machistes à l'Assemblée sur la robe de Cécile Duflot (Vidéo)

Remarques machistes à l'Assemblée sur la robe de Cécile Duflot (Vidéo)
Remarques machistes à l'Assemblée sur la robe de Cécile Duflot (Vidéo)
Dans cette photo : Rachida Dati
Alors que la ministre de l'Egalité des territoires et du Logement Cécile Duflot portait une robe lors de la séance des questions au gouvernement à l’Assemblée nationale mardi, elle a dû essuyer les sifflets des députés.
A lire aussi
Fitness vidéo : 30 minutes de HIIT à faire à la maison
News essentielles
Fitness vidéo : 30 minutes de HIIT à faire à la maison


Il n’y a jamais eu autant de femmes sur les bancs de l’Assemblée, mais il semblerait que les réflexes machistes ont la vie dure. La ministre de l’Egalité des Territoires et du Logement, Cécile Duflot, en a fait les frais mardi, lors de la séance des questions au gouvernement à l’Assemblée nationale. Alors qu’elle descend les marches pour prendre le micro afin de répondre à une question du député-maire de Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine), Jean-Christophe Fromantin, sur l'avenir du Grand Paris, sifflets et huées s’élèvent dans l’Hémicycle à la vue de sa robe blanche à motifs bleus. Des sifflets s'échappant des rangs de l’UMP et qui indignent immédiatement le président de l’Assemblée nationale Claude Bartolone, qui tente de rétablir le calme avec un « allez, écoutez » exaspéré. Cécile Duflot ne se laisse pas démonter, et lançant un regard noir à l’Assemblée, prend la parole avec un ironique « Mesdames et messieurs les députés, mais surtout messieurs visiblement... ».

Le même jour, Rachida Dati a également eu droit à son lot de remarques sexistes, venant cette fois du député UMP Bernard Debré. S’exprimant sur l’éventuelle candidature de Mme Dati à la présidence du parti d’opposition, ce dernier s’en est pris avec ironie à la garde-robe de la maire du VIIe arrondissement de Paris, lançant : « je ne suis pas sûr que Vuitton ou Dior ait sa place à ce niveau-là ». Une pique à laquelle l’ancienne Garde des Sceaux a immédiatement répliqué sur Twitter. « Bernard Debré rechute ! Il a décidément un vrai problème avec les femmes en politique ! » écrit-elle, avant d’ajouter « Face à un maire exemplaire, jeune, efficace et à plein temps, il fait le mandat de trop ! C’est contre ce machisme que nous luttons ! ».

Voir la vidéo

 
Cécile Duflot huée par les députés UMP


VOIR AUSSI
Cécile Duflot, le jean ou la robe, rien ne passe
Assemblée nationale : trois femmes à la tête de commissions permanentes
Parité : Rachida Dati lance la bataille à droite
Nouvelle Assemblée : un nombre record de femmes députées
Égalité hommes-femmes : le gouvernement prépare un plan pour l'automne
Législatives 2012 : où sont les femmes ?