L'Espagne replonge dans la récession

Par La rédaction
Publié le 30 avril 2012

Partages
 
Suivez l'actualité de terrafemina.com sur Facebook
Selon les chiffres provisoires publiés lundi, l’Espagne est retournée officiellement en récession, montrant un recul du PIB de 0,3% au premier trimestre par rapport au dernier trimestre 2011 où il avait déjà baissé de 0,3%. Le taux de chômage annoncé vendredi dernier marque un record de 24,4%, soit 5.639.500 chômeurs, un chiffre déjà atteint en 1994.


L'Espagne est retournée officiellement en récession, selon les chiffres provisoires publiés lundi montrant un recul du PIB de 0,3% au premier trimestre par rapport au dernier trimestre 2011 où il avait déjà baissé de 0,3%. Le gouvernement de Mariano Rajoy, ainsi que de nombreux économistes, avaient déjà pressenti cette tendance, tandis que la Banque d’Espagne tablait sur un repli de 0,4% du PIB.

Cette nouvelle récession, accompagnée de l’instabilité du secteur bancaire, font de l’Espagne le centre des inquiétudes des investisseurs. En effet, le secteur bancaire espagnol est fragilisé depuis l'éclatement de la bulle immobilière, en 2008, une faiblesse renforcée par la décision prise la semaine dernière par Standard & Poor's de baisser de deux crans la note souveraine du pays. Par ailleurs, le taux de chômage annoncé vendredi dernier à 24,4%, soit 5.639.500 de chômeurs, a atteint le niveau record de 1994. En outre, le gouvernement a annoncé que 630.000 postes de travail seraient détruits en 2012.

Selon l’Enquête sur la Population Active publiée vendredi en Espagne, le plan d’austérité appliqué aux postes de travail toucherait presque trois fois plus les hommes (278.300 de moins) que les femmes (96.000 de moins), tandis que l’augmentation du chômage affecterait de la même manière les deux sexes.

Alexandra Gil

Sources : AFP et El Pais
Crédit photo : AFP/Archives grève générale mars 2012

VOIR AUSSI

Espagne : les « indignés » dans la rue contre la crise et le chômage
Espagne : après la grève générale, un plan d'austérité sans précédent
La note de l'Espagne dégringole de A à BBB+

Voir aussi :  international    crise    chomage    espagne   
 

Commenter

12 commentaires

sandrine6405 - 30/04/12 15:27
Je viens d'entendre cette information sur LCI malgré les plans de rigueur, l'Espagne n'arrive pas à remonter la pente.
omaha - 30/04/12 15:30
comment remonter un tel déficit, il y a peu de pays qui ont soit les moyens de preter ou meme encore l'envie de preter de l'argent
country33 - 30/04/12 15:35
Ben voilà tout à fait ce qui peut peut être nous pendre au nez si on continue à dépenser au lieu de faire des économies budgétaires...Alors on est pas sortis nous non plus des ennuis.
ladymam - 30/04/12 15:57
en effet si la pente n 'est pas remonter vite fait par notre président quel qu 'il soit nous allons plonger aussi !
fidjikelyna - 30/04/12 16:44
oui çà fait peur, j'espère que notre futur président fera vite ce qu'il faut pour qu'on ne se retrouve pas sur la pente aussi
angelabeille - 30/04/12 22:16
Il faut surtout un Président qui ne fasse pas n'importe quoi, et qu'il évite de dépenser n'importe comment l'argent de l'etat.. et d'augmenter encore les Saints Ministres.
country33 - 01/05/12 09:30
Je crois aussi qu'au lieu de distribuer de l'argent à tout va pour n'importe qui et n'importe quoi il faudrait faire table rase et voir le moyen d'économiser sans trop nous taxer, enfin nous les plus bas salaires.
omaha - 01/05/12 12:52
oui mais comment economiser sans taxer les français. Par quel moyen est il possible de réguler les dépenses en matière de budget santé, social, travail...
exhine - 01/05/12 13:39
Ce sont les banques qui prêtent, les pays peuvent juste garantir les prêts ou alimenter des fonds. Il y a des moyens d'améliorer la situation, déja pour la sécu, il faudrait procéder par soumission pour le marché des génériques et par systématisation du plus bas prix européen pour les médicaments encore sous brevet. Revoir les droits d'entrée européens derait aussi nécéssaire et utile financièrement.
country33 - 01/05/12 14:26
Tu as raison Exhine mais pour pouvoir prendre des génériques il faudrait déjà qu'ils n e te rendent pas malade et te soignent comme les médicaments originaux...Enfin à par ça je suis tout à fait d'accord avec toi
sandrine6405 - 01/05/12 21:47
Je crois que c'est tout le système économique qui est à revoir depuis la mondialisation
country33 - 10/09/12 07:31
Je pense que beaucoup d epays payent cher la crise qui est mondiale alors maintenant il faut absolument redresser la barre pour s'en sortir.

Entreprises partenaires

Fermer