Coccinelle asiatique : elle envahit la France et s'agglutine aux fenêtres

Coccinelle asiatique : elle envahit la France et s'agglutine aux fenêtres
En raison d'un début d'automne assez clément, des nuages de coccinelles asiatiques viennent s'agglutiner aux fenêtres des habitants de l'Île-de-France… jusqu'en Belgique.


Depuis le début du mois, des centaines de nuages d’Harmonia axyridis, des coccinelles asiatiques, ont été aperçus dans le bassin parisien, l’est de la France et même en Belgique comme le relève Direct Matin. Importée volontairement en France dans les années 1980 pour lutter contre la prolifération de pucerons, cette espèce de coléoptère s’est multipliée alors que parallèlement la population de pucerons diminuait. L'animal, dont on a découvert que le sang possède des propriétés antibactériennes d'intérêt médical, ne ravage pas les cultures. Seule nuisance à déclarer, outre ses intrusions hivernales dans les habitations : lorsqu'on dérange ce coléoptère, il barbouille les surfaces d'un liquide jaunâtre et fétide et peut émettre des substances allergisantes. Autre désagrément qu'il peut occasionner et qui dérangera surtout les viticulteurs : il peut dégrader la qualité du vin lorsqu'il se trouve accidentellement mêlé au raisin pendant les récoltes.

Si ces insectes se réunissent sur les fenêtres c’est pour trouver un endroit chaud, afin de passer l’hiver à l’abri et au sec. Pour se débarrasser de cet insecte somme toute assez inoffensif, il n’existe à l’heure actuelle que peu de moyens de lutte efficace. Le recours aux insecticides est clairement déconseillé car dangereux pour la santé des habitants. En revanche, l’aspirateur reste la meilleure méthode d’éliminer les amas trop conséquents.

Manon Adoue

VOIR AUSSI

Faut-il manger des insectes ?
Cuisiner des insectes : la recette audacieuse du chef David Faure
Pesticides : les français sont les plus touchés