4 questions à la marraine de Lisang Long

Par La rédaction
Publié le 18 février 2010

4 questions à la marraine de Lisang Long

4 questions à la marraine de Lisang Long © Jacques Loic/ Photononstop

Pourquoi avoir choisi Couleurs de Chine ?


J’ai vu un reportage à la télévision. Après réflexion, j’ai décidé d’aider cette association qui propose un parrainage pour la scolarisation des enfants du sud de la Chine. Lisang Long a 9 ans, elle fait partie de la tribu très pauvre des Miaos. Le rôle des parrains et marraines est d’aider les enfants en faisant des dons pour payer leurs frais de scolarité. On peut faire un don à un enfant en particulier ou aux écoles.


Quelle relation avez-vous avec votre filleule ?

 
Il n’y a pas longtemps que Lisang Long est ma filleule. Pendant 4 ans, j’ai parrainé une autre petite fille, mais malheureusement, elle a arrêté sa scolarité. Du coup l’association m’a proposé un autre enfant. Avec Lisang Long, j’ai envie de m’impliquer dans une relation épistolaire régulière. Chose que je n’ai pas fait avec ma première filleule, principalement par manque de temps. Tous les trimestres, je reçois le relevé de notes de la petite, ça me permet de suivre son évolution scolaire. Seul problème, les bulletins sont écrits en chinois, il faut donc traduire par ses propres moyens. J’ai aussi reçu une photo de Lisang, elle est trop mignonne.

Ce n’est pas trop frustrant d’aider un enfant que vous ne pouvez pas voir ?


On peut se déplacer, mais je n’envisage pas de le faire pour le moment. Vous savez, ce parrainage, on le fait d’abord pour l’enfant et pas pour nous. L’essentiel pour moi est que Lisang aille à l’école et puis je peux avoir des nouvelles par lettres. En revanche je fais très attention aux gestes discriminatoires, je n’envoie jamais de colis à ma filleule. Elle pourrait souffrir de la jalousie des autres.

Vous avez un conseil à donner aux personnes qui souhaiteraient parrainer un enfant ?


Il faut absolument penser que ce don, même s’il est modeste doit s’inscrire dans la durée. Ce sont des familles pauvres et fragiles, on ne peut pas les abandonner du jour au lendemain. Le don c’est bien mais, c’est encore mieux de s’impliquer différemment en instaurant une relation épistolaire, une vraie une complicité avec l’enfant. C’est notre premier geste qui doit nous amener à aller plus loin.

Stéphanie Marin

EN SAVOIR PLUS :
Comment parrainer un enfant ?

 

Commenter

5 commentaires

lolo13 - 23/02/10 14:46
très belle initiative, ça m'a donné envie d'en savoir plus et pourquoi devenir marraine par la suite!
isa169 - 02/03/10 21:19
oui c'est bien de devenir parrain ou marraine d'enfants du bout du monde!
Alex0110 - 29/05/10 15:33
pourquoi pas, mais est ce que ça a vraiment du sens?
omaha - 06/09/10 09:24
c'est vraiment une bonne idée. J'espère en tout cas que l'échange est réel
country33 - 06/08/12 18:15
Ce doit être dur de parrainer un enfant et d'apprendre après qu'il aarrêté l'école , mais il y en a tellement à aider que c'est bien aussi de faire les dons directs à l'association.

Entreprises partenaires

Fermer