Coup de foudre : trois quarts des Français y croient

Coup de foudre : trois quarts des Français y croient
73% des Français pensent que l'on peut tomber fou amoureux en un instant, et 51,7% affirment avoir déjà vécu l'expérience, selon une étude publiée hier par l'institut Ipsos. Parmi les victimes de Cupidon, seules 43% ont moins de 25 ans, alors que 58% sont des septuagénaires.


La vie peut nous réserver de très belles surprises, et la personne dont on rêve depuis longtemps peut attendre quelque part notre arrivée. Voilà l'avis de 73% des Français, qui pensent que l’on peut tomber fou amoureux en un instant. Une enquête publiée hier par l’institut Ipsos pour l’Observatoire du Bonheur conclut que 51,7% des interrogés affirment avoir déjà vécu un coup de foudre. Les chercheurs expliquent qu'il s'agit certes d'une question de goût, mais aussi de certaines réactions « de biologie et de chimie », comme le dit Jean-Pierre Ternaux, coordonnateur de l’Observatoire et neurobiologiste au CNRS. En effet, on serait attiré par des codes qui nous conviennent chez l’autre, tels que l’âge ou le milieu social, mais il s’agirait aussi d’une question de phéromones.

Croire à l’amour à première vue serait par ailleurs une question de temps, car cette étude dévoile aussi que seuls 43% des moins de 25 ans ont déjà succombé aux flèches de Cupidon, contre 58% des septuagénaires. Mais comment peut-on savoir si l’on a déjà vécu un coup de foudre ? Les scientifiques expliquent que le cerveau s’enflamme et le corps se met à sécréter intensément les molécules du bonheur, comme la dopamine (motivation), l’endorphine (plaisir, euphorie), ou la sérotonine (bien-être). Un mélange qui aurait une durée imprévisible, et qui pourrait renaître plusieurs fois au cours d'une vie…

Alexandra Gil


Source : Le Parisien
Crédit photo : Goodshoot

VOIR AUSSI

Jalousie maladive : l'amour à la vie à la mort ?
Amoureuse et addict ?
Phéromone party : l’amour a une odeur