Crise de la dette : les banques mondiales sauvent les Bourses

Crise de la dette : les banques mondiales sauvent les Bourses
Crise de la dette : les banques mondiales sauvent les Bourses
Grâce aux mesures prises par l'ensemble des banques centrales pour apaiser les tensions sur les marchés, les Bourses européennes sont reparties à la hausse aujourd'hui.
A lire aussi
Sommet européen : tourner la page de la crise de la dette ?
argent
Sommet européen : tourner la page de la crise de la dette ?


C'est une bouffée d'air pour l'ensemble du secteur bancaire. En effet, la Réserve fédérale américaine, la Banque centrale européenne, la Banque du Canada, la Banque d’Angleterre, la Banque du Japon et la Banque nationale Suisse ont annoncé des actions concertées dans le but de faciliter la liquidité du système financier. Elles ont notamment décidé d’améliorer et d’étendre jusqu’en février 2013 les échanges de devises entre elles. Les banques ont également prévu, pour certaines de ces devises, de reconduire les opérations de refinancement sur trois mois pour une durée indéterminée.
Cela a eu pour conséquence aujourd'hui de booster l’ensemble des Bourses européennes. Ainsi, après avoir débuté en baisse, à Paris, le CAC40 a gagné près de 3,88% à 3147,14 points. Ses valeurs bancaires ont aussi progressé de 4 à 5%. La Bourse de Londres a quant à elle progressé de 2,84%, celle de Francfort de 4,54% et celle de Milan de 3,5%. D’autre part, l’indice panaeuropéen EuroStoxx 50 a grimpé de 3,82%.
Au niveau de la Grèce, la zone euro a accordé au pays un prêt de 8 milliards d’euros mentionné dans le premier plan de sauvetage. Le FMI doit cependant encore confirmer sa participation à ce prêt qui s’élèverait à 2,2 milliards sur les 8 promis. À noter également que l’annonce de ces mesures a aussi permis à l’euro de remonter au-dessus de 1,35 dollar.

Alexandre Roux


(Avec AFP)
Crédit photo : iStockphoto

VOIR AUSSI

Crise de la dette : unissons-nous pour sauver la zone euro !
Crise de la dette : la banque franco-belge Dexia démantelée
Crise de la dette : « La France est sur la corde raide »
Crise de la zone euro : sommet crucial à Bruxelles
Dette de la France : Moody's menace encore le triple A