Education : + 25% pour l'allocation de rentrée scolaire

Education : + 25% pour l'allocation de rentrée scolaire
Education : + 25% pour l'allocation de rentrée scolaire
Dans cette photo : François Hollande
A la sortie du Conseil des ministres ce matin, l'allocation de rentrée scolaire était au centre des discussions. Le ministère des Affaires sociales, par la voix de la ministre déléguée à la Famille, Dominique Bertinotti, a annoncé une revalorisation de 25% dès la rentrée 2012.
A lire aussi
Rentrée 2013 : comment payer vos fournitures scolaires moins chères?
argent
Rentrée 2013 : comment payer vos fournitures scolaires...


La ministre déléguée à la Famille, Dominique Bertinotti, interrogée à la sortie du Conseil des ministres, a annoncé une nouvelle mesure concernant l’allocation de rentrée scolaire, qui « se traduit par une augmentation de 25% à destination des familles les plus modestes (...) Trois millions de familles sont concernées par cette revalorisation, dont beaucoup de familles monoparentales ». Elle entérine ainsi un des 60 engagements de François Hollande pris pendant sa campagne électorale. Dès la rentrée 2012, quelque trois millions de familles bénéficieront de cette augmentation, qui devrait avoisiner les 70 à 80 euros en moyenne par enfant.

Mais cette dotation a un coût : 372 millions d’euros. Si Dominique Bertinotti a précisé que l’allocation de rentrée scolaire est actuellement de 300 euros en moyenne pour les parents des 4,6 millions d’enfants concernés et qu’elle n’a pas été revalorisée depuis 2008, elle n’a pas précisé le financement de cette aide distribuée par les Caisses d’allocations familiales (Caf). La porte-parole du gouvernement, Najat Vallaud-Belkacem, a seulement affirmé que la mesure « sera financée dans le cadre du projet de loi de financement de la Sécurité sociale. C’est une mesure de pouvoir d’achat (...) et d'égalité des chances ». Un projet trop « coûteux » pour Bruno Le Maire, ancien ministre UMP, qui le chiffre à 400 millions d’euros et remet en cause son efficacité : « Je propose qu'elle soit distribuée sous forme de bons d'achat plutôt que d'un chèque sans qu'on puisse contrôler son utilisation. »

Laure Gamaury


Source : lemonde.fr
Crédit photo : Stockbyte

VOIR AUSSI

Les aides pour la rentrée scolaire
Enfant : A quelle aide puis-je prétendre ?


L’INFO DES MEMBRES

Prestations familiales... revalorisation repoussée !