Emoustillés par Cinquante nuances de Grey, les seniors en oublient les MST

Emoustillés par Cinquante nuances de Grey, les seniors en oublient les MST
Emoustillés par Cinquante nuances de Grey, les seniors en oublient les MST
Dans cette photo : Marc Lévy
Le roman « Cinquante Nuances de Grey » serait responsable de l’augmentation des malades sexuellement transmissibles chez les seniors britanniques. Les situations érotiques qui ont fait la renommée du livre donnerait, en effet , des idées aux plus âgés.
A lire aussi
"Cinquante nuances de Grey" : le fantasme tourne à l'agression sexuelle
homme
"Cinquante nuances de Grey" : le fantasme tourne à...


Les médecins britanniques tirent la sonnette d’alarme. Les maladies sexuellement transmissibles (MST) seraient en recrudescence chez les seniors. Pour Charlotte Jones, membre de l'Association des médecins britanniques, cette hausse des MST serait un effet dû à l’engouement autour du roman d’E.L. James paru en 2012, Cinquante nuances de Grey, et qui vient d'être adapté à l'écran. Inspirés par les galipettes SM de Christian Grey et Anastasia Steele, les seniors connaîtraient un regain de libido mais oublieraient toutefois de se protéger.

Les chiffres du ministère de la santé britannique indiquent en effet qu'en 2012, 1374 cas de MST hors chlamydia ont été déclarés parmi les plus de 65 ans, contre 1281 en 2011. Ce qui représente une hausse de 7%, rapporte The Independent. Or cette hausse correspond avec la sortie en Angleterre du roman érotique au succès que l’on sait.

>> Infections sexuellement transmissibles en hausse : le manque de prévention en cause ? <<

Cinquante nuances de Grey et la mode du sexe menotté

« On pense toujours aux jeunes quand on évoque le sexe sans protection. Mais il y a un effet Cinquante nuances de Grey qui pousse les personnes plus âgées à explorer de nouvelles formes de sexualité, sans nécessairement penser à utiliser un préservatif », explique Charlotte Jones. Et d’ajouter doctement : « Quiconque se lance dans une nouvelle relation doit penser à se protéger et à utiliser une préservatif. »

Décidément l’influence sur la société du roman d’E.L. James dépasse de loin celle des best-sellers de Marc Levy. Après avoir lancé la mode du sexe menotté, donnant par la même occasion du fil à retordre aux pompiers londoniens sur-sollicités en cas de perte de clefs, voilà que Cinquante nuances de Grey est montré du doigt pour son impact sanitaire en Grande-Bretagne. On ne sait s’il faut se réjouir de l'évolution des moeurs que cela suppose (sexe sans protection mis à part, bien entendu) ou se désoler que ce roman de gare ait plus d’influence que d’illustres chefs d’oeuvre de la littérature ou du cinéma érotiques, comme L’Empire des sens, pour n'en citer qu'un. 

>> 50 nuances de Grey, Dévoile-moi : le Mommy Porn vous veut-il du bien ? <<

Dans l'actu