3 façons de rendre le missionnaire plus sexy

3 façons de rendre le missionnaire plus sexy.
3 façons de rendre le missionnaire plus sexy.
Parce que le classique missionnaire peut être des plus planplan, il existe des alternatives pour profiter des avantages qu'offre cette position en y ajoutant du piquant. On vous explique tout !
A lire aussi
Voici les livres qui rendraient plus "sexy"
News essentielles
Voici les livres qui rendraient plus "sexy"

Parce qu'on vous a toujours dit que varier les plaisirs était la clé de relations sexuelles épanouies, vous vous êtes retrouvée la tête en bas, les jambes en l'air, pliée en deux, en poirier ... L'intégralité du kamasutra et des milliards de courbatures plus tard, vous n'avez qu'une envie : le retour au b.a.-ba, la base des bases, le bon vieux missionnaire.

La petite robe noire du sexe (comprenez, le classique ultime) a ses adeptes et ses détractrices. Il y a celle qui adorent sentir le contact avec le corps du partenaire que l'on peut embrasser et regarder dans les yeux. D'autres au contraire se sentent oppressées sous le poids de l'homme et n'apprécient guère d'être totalement passives. Coté homme, si l'idée de contrôle total peut faire rêver, les amoureux des acrobaties seront peu enclins à faire l'amour à la " papa et maman ".

Car les critiques à l'égard du missionnaire concernent souvent son manque de "fun" ! Pourtant, il existe quelques petites alternatives plus hot pour garder tout les avantages qu'offre cette position, que relève le Women's Health. On vous explique tout.

Pour les débutants

Le " frisky cat " (soit, le " chat qui a froid ", ne nous demandez pas pourquoi) : partez d'un missionnaire classique. Ensuite, l'homme doit s'avancer un peu pour que ses épaules soient à la hauteur de votre menton et son corps posé sur le votre. Pour ne pas vous écraser, il peut retenir son poids avec ses avants bras. Pliez et relevez ensuite les genoux pour incliner légèrement vos hanches vers le haut.

Ce que ça change : double plaisir en perspective pour vous. Alors que son pénis caressera la parois supérieure de votre vagin, la base viendra chatouiller votre clitoris. Petit conseil, plus vous serrerez vos jambes, plus votre clitoris sera stimulé.

Pour les plus souples

Le " pretzel dip " (" la trempette du bretzel ", on reste perplexe sur ce nom) : allongez-vous sur le côté gauche. L'homme s'assoit sur les genoux, entre votre jambe gauche. Avec l'autre jambe, entourez sa taille.

Ce que ça change : à mi-chemin entre la levrette et le missionnaire, cette position donnera à l'homme la sensation d'une profonde pénétration. Quand à vous, plus libre de vos mouvements, vous pourrez bouger à votre aise tout en le regardant tout de même dans les yeux.

Pour les plus sportifs

Le " catcher " (" le catcheur ", tout est dit) : monsieur doit s'accroupir et écarter les jambes. Allongée devant lui, vous allez devoir relever vos hanches vers son pénis, placer vos jambes par dessus ses cuisses et toucher le lit derrière lui avec vos orteils. Vous l'aurez compris, c'est sportif !

Ce que ça change : l'homme pourra utiliser toute la force de ses jambes libres pour vous pénétrer plus profondément. Et avouez que là, on est bien loin de la position de papa-maman.

À voir
Aussi